POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 29 octobre 2011

La proposition de Hollande (PS) sur l'Education est "une imposture", selon Chatel

L'annonce par le PS de 60.000 nouveaux postes dans l'E.N. est extravagante
Le ministre de l'Education a dénoncé samedi la promesse de François Hollande, candidat PS à la présidentielle, de 60.000 emplois dans l'Education nationale, une mesure qui, selon Luc Chatel, collera au PS comme "le sparadrap du capitaine Haddock".
" Les socialistes sont aux abois, ils sont en train de se rendre compte de l'infaisabilité de cette mesure qui va devenir pour eux le sparadrap du capitaine Haddock", a estimé M. Chatel.

Jack Lang a riposté avec mépris en dénonçant l'"incompétence" et la "malhonnêteté intellectuelle" de M. Chatel.
Lang "recommande" à Luc Chatel "de suivre un cours de première année de finance publique, on lui apprendrait que son évaluation est contraire à toutes les règles les plus élémentaires du droit budgétaire".

Samedi, le député PS et ancien ministre de l'Education s'était senti piqué au vif par la déclaration du ministre en exercice de l'éducation nationale

A l'éléphant rose Luc Chatel a démontré vendredi que
cette création de François Hollande coûterait "7,5 milliards d'euros" et "non 2,5 milliards d'euros" , au bout de cinq ans.
Jack Lang maintient que le chiffrage du candidat PS à la présidentielle de 2012 serait pourtant "conforme aux méthodes les plus rigoureuses de programmation budgétaire".

Lang, 72 ans, n'a jamais su compter
Titulaire d'une maîtrise de sciences de gestion (1987), puis d'un DESS de marketing (1988), Luc Chatel (47 ans) a observé qu' " il est de notoriété publique que Jack Lang n'a jamais très bien su compter lorsqu'il était ministre de l'Education nationale. [Il y aura dix ans en 2012...] Mais [que] là, il nous montre qu'il est définitivement fâché avec le calcul ".
M. Chatel maintient que la création de 60.000 postes supplémentaires en période de réduction de la dette publique dans l'Education nationale est irresponsable

Qualifiant de "chiffre extravagant" l'évaluation de M. Chatel, M. Lang ajoute
que "ce calcul est dénué de tout fondement".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):