POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 13 novembre 2010

Les Verts accouchent d'un nouvel organisme génétiquement modifié

Europe Ecologie-Les Verts, par fécondation in vitro



Avant






Naissance politiquement assistée




Après.
Pour deux ans ?




Les nouveaux altermondialistes sont le fruit d'un clonage
Les deux mille invités à la partouze du Congrès de Lyon ont voté sans amour et assisté à l'addition de deux anciennes entités.
Lien PaSiDupes sur la tentative d'éviction de Dany-le-rouge

A Lyon ce samedi, les délégués des Verts et d’Europe Ecologie étaient réunis pour tenir la chandelle vacillante. Le mouvement, un enfant de vieux, a reçu le nom de … Europe Ecologie-Les Verts. Il est clair qu'ils ont dû faire carburer toutes les têtes pensantes des 2 partis, ensemble et à haut régime (participant ainsi au réchauffement de la planète), et qu'une agence de pub les a soulagés de quelques milliers d'euros pour étudier ce nouveau produit. Un choix hardi et innovant - et chargé d'inquiétude - sur ce que pourrait donc être « la transformation écologique de la société », ainsi que l’ont martelé, tour à tour à l’estrade, les Daniel Cohn-Bendit (65 ans), Noël Mamère (62 ans) ou Eva Joly (67 ans), la très probable candidate du nouveau mouvement à la présidentielle 2012.



Le troll est leur portrait tout craché:

les cheveux du père,
les yeux de la mère
et la fraîcheur de la grand-mère




Le clone politique a de vastes ambitions

En une seule journée de Lyon, le mouvement entend transformer l’écologie politique en profondeur, encore plus sûrement que le G20, le monde économique et financier planétaire, en deux jours, sous les quolibets des antilibéraux. « L’idée, c’est de mettre en œuvre, de transformer en actions les idées qu’a eu l’écologie politique depuis trente ans », avoue pourtant Eva Joly qui dresse ainsi un bilan dévastateur de l'action écolo de ces 30 dernières années.
Le projet de société que 2000 participants ont envisagé, les 15.000 adhérents tenteront de l’élaborer ensemble: une sorte d’écologie au quotidien, très concrète. Au cœur de ce projet démagogique: le citoyen, et le pouvoir d’action de chacun. Le chaos interne étendu au pays entier. Désabusé sur les chances d'Eva Joly à la présidentielle 2012 et sur son propre avenir, condamné donc au rôle d'opposant, Daniel Cohn-Bendit s'adapte et déclare que « la transformation écologique ne sera pas l’œuvre d’un gouvernement, ce sera l’œuvre des citoyens, ou alors on n’y arrivera pas ».

Les altermondialistes ne renoncent pas

Le clone est donc bien décidé à se multiplier bien au-delà de ses anciennes limites. Or, s'ils se convainquent que leurs idées peuvent rassembler très large, les écolos recherchent toujours les moyens d'un passage de l'idée à acte. Ils feignent donc de croire que la nouvelle structure pourrait leur donner un nouvel élan, si disparate soit-elle. Dominique Voynet, l’ancienne candidate à la présidentielle, a des idées en matière de méthodes nouvelles de prospection et préconise le ...porte à porte. « Des gens rebutés par l’image de losers sympathiques des Verts pourront venir », milite-t-elle. « Il faut mettre les egos de côté, prendre ses responsabilités et apporter de vrais solutions concrètes », conseille inlassablement l’eurodéputée Karima Delli.

Europe Ecologie-Les Verts pose donc en possible parti de pouvoir
Se situant toujours dans la prospective, Cécile Duflot assure «Nous sommes un parti de gouvernement, nous sommes prêts à mettre les mains dans le cambouis, mais nous ne sommes pas prêts à renoncer à notre projet de transformation de la société», insiste-t-elle, soulignant sa volonté d'inscrire le nouveau-né dans la continuité.
Le nouveau mouvement sera donc la copie conforme de ses ascendants, une addition hétéroclite de sensibilités exacerbées qui se sont pacsées pour profiter des avantages socio-politiques en s'imposant des règles de vie commune, avec au final pour objectif de viser plus large en faisant illusion pendant deux ans. «Pour battre Nicolas Sarkozy, il faut rassembler au-delà de la gauche, ce qui ne veut pas dire contre la gauche», a ainsi clamé Daniel Cohn-Bendit, très applaudi.

Le PS en contrepoint

Lorsque le clone paraît, les blocages - aussi bien psychologiques que physiologiques politiques - du parti socialiste apparaissent d'autant plus sévères.
Le flot de critiques et d'injures de Benoît Hamon démontre que l'addiction au plaisir solitaire rend sourd aux réalités, fabrique des éjaculateurs précoces et mène à l'impuissance. Les écologistes et les altermondialistes ont eu recours au clonage pour fabriquer Europe Ecologie-Les Verts et posent du même coup le diagnostic de la stérilité de l'équipe socialiste.

Martine Aubry recherche un donneur de sperme
Surprise ! DSK lui aurait secrètement offert ses services et ferait don de sa personne...

1 commentaire :

  1. Quand je vois la photo de ces 3 illuminés, je me dis que nous sommes là en présence d'une secte et non d'un parti politique.
    D'ailleurs la montagne accouche d'une souris et nous voyons bien là malgré une excellente propagande et communication qu'il n' y a rien de changé avant et après cette réunion de LYON.
    En fait les VERTS doivent se partager le marigot centriste avec les 2 autres crocodiles du PS et de MODEM

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):