POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

jeudi 8 janvier 2009

Acceptation du plan franco-égyptien par Israël et par l'Autorité palestinienne

Le rôle minimisé du Président Sarkozy
De retour de son déplacement auprès des parties concernées par les nouvelles manifestations d’hostilité palestino-israéliennes, le président Nicolas Sarkozy s'est félicité mercredi qu'Israël et l'Autorité palestinienne aient accepté le plan franco-égyptien pour Gaza, présenté la veille par le président égyptien Hosni Moubarak.

"Le président de la République se félicite vivement de l'acceptation par Israël et par l'Autorité palestinienne du plan franco-égyptien présenté hier soir [mardi] à Charm el-Cheikh par le président Moubarak", déclare un communiqué de l'Elysée.
"Le chef de l'État appelle à la mise en oeuvre de ce plan dans les délais les plus brefs, pour que cessent les souffrances des populations", poursuit le texte.

Le communiqué du président Sarkozy ne fait pas mention du mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, où l'armée israélienne mène une vaste offensive militaire de riposte aux tirs de rockets palestiniens qui ont relancé les hostilités.


Alors que certains occultent le rôle de Sarkozy dans la résolution du conflit entre la Russie et la Géorgie, certains déclarent déjà que l’action de Sarkozy n’a servi à rien dans l'apaisement des violences au Proche-Orient. Or, peu après la déclaration de la présidence française
,
le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a fait savoir qu'il accueille favorablement le plan égyptien et va se rendre en Egypte.

>
Pour sa part,
Israël s'est dit favorable à l'initiative de l'Egypte, dont le Président Sarkozy avait revu le Président, avant de revenir sur Paris .

> L’Egypte a par ailleurs annoncé que
les bombardements israéliens sur Gaza cesseraient quotidiennement pendant trois heures à partir de 11H00 GMT (12H00 heure française) mercredi.

> Un membre du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk, a annoncé quant à lui que le mouvement islamiste palestinien n'a pas l'intention de lancer des rockets sur Israël pendant la pause des bombardements israéliens sur Gaza.
Des tirs ont pourtant eu lieu sur Israël ce matin, depuis le Sud Liban…

Remarque à l’attention de la journaliste de France Info, une militante incompétente bien que sans doute diplômée : l’autre matin, sans ciller, elle qualifiait d’« homologue » du Président français le président l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas…
N’apprend-on pas pourtant dans les lycées (mais, ce jour-là, peut-être manifestait-elle) que l’Autorité palestinienne est le nom d'une entité gouvernementale qui représente les habitants arabes de Cisjordanie et de la bande de Gaza ? Cette bizarerie diplomatique a été inventée et mise en place en 1993 par les Accords d'Oslo, pour permettre des négociations avec Israël et un accord final sur le conflit opposant les deux parties.
L'Autorité palestinienne lutte précisément pour la création d'un État palestinien, au côté d'Israël et distinct de celui-ci. C’est dire que l’Etat palestinien n’existe pas et que son président n’est pas le président d’un état souverain comme la France.

Si les journalistes prétendent tout nous expliquer et nous infliger leurs commentaires tendancieux, qu’ils acceptent les mises au point du Net ...

1 commentaire :

  1. On en est ce soir, 8 janvier, à 763morts recensés en Palestine.
    Ils étaient combien lors du voyage éclair de M. Sarkozy au Moyen-Orient ????
    Mieux vaut, en effet, "minimiser" sa soi-disant intervention !!!!....

    jf.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):