POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 26 janvier 2009

Désirdavenir Royal, entretenue par Pierre Bergé ?

Woerth s'interroge sur ses liens financiers

Elle aime les riches !
A la différence de son ex,


l’amère de Melle adore les riches.


Le ministre du Budget a suggéré dimanche 25 janvier à Sa Cynique Majesté Royal "d'éclaircir" ses liens financiers avec l'homme d'affaires Pierre Bergé, qui revendique l'aide matérielle qu'il apporte à l'ancienne candidate PS à la présidentielle.
> "Je n'en sais pas assez. Pierre Bergé a ses amitiés, c'est un homme estimable. Il peut aider qui il le souhaite mais ça pose la question du rapport entre l'argent et la politique finalement", a-t-il déclaré au micro de Radio J.
> "Ségolène Royal s'est beaucoup émue de ce rapport entre l'argent et la politique, donc il faudra aussi qu'elle éclaircisse tout cela bien évidemment (...) comment elle fonctionne sur le plan financier. J'imagine qu'elle aura à cœur de le faire. Le tout, c'est de respecter la loi", a-t-il ajouté.

L’amère Royal est-elle hors la loi ?

Si son association est "un parti politique", a précisé Eric Woerth, "les aides des particuliers sont plafonnées à exactement 7.500 euros par an, c'est la loi".
"Le tout, c'est que Ségolène Royal respecte la loi mais je n'ai aucun doute sur ce sujet. Si c'est dans le cadre de la loi, ça ne me choque pas" qu'elle soit aidée par Pierre Bergé, a-t-il poursuivi.

Le silence Royal fait du bruit

Mais le multimilliardaire Pierre Bergé est plus loquace.
Interviewé par Le Journal du Dimanche, Pierre Bergé s'est expliqué sur le financement qu'il apporte à Ségolène Royal :


"Avant, pendant les primaires socialistes, j'ai contribué à la soutenir. J'ai financé les locaux de l'association […].

Après la présidentielle
, j'ai décidé de continuer à aider Ségolène. Elle avait engrangé 17 millions de voix et on voulait la tuer!". L'homme d'affaire poursuit en expliquant qu':

"Aujourd'hui je mets à sa disposition de nouveaux locaux, boulevard Raspail. Je ne sais pas exactement combien cela me coûte... [ !] J'ai aussi participé au financement du Zénith pour la fête de la Fraternité en septembre dernier.". Il conclut en assurant que "Si Ségolène a besoin de moi aujourd'hui, je ferai les choses dans la légalité, mais je ferai sûrement quelque chose pour l'aider financièrement."
Ainsi, jusqu'ici, ils n'auraient pas été dans la légalité ?

Dans le genre plus authentiquement social, est-ce que le Bergé finance les brebis égarées de DAL et des Don Quichotte ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):