POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

lundi 10 décembre 2007

François Auguste: la justice est vaincue

Communiqué de presse François Auguste
LIRE avant tout un rappel des faits dans PaSiDupes.

François Auguste, vice-président communiste du conseil régional de Rhône-Alpes, était cité à comparaître, le 7 mai, devant le tribunal correctionnel de Lyon, pour s'être opposé aux côtés de militants du réseau ESF au rapatriement de la famille Raba.



Communiqué du mardi 27 novembre 2007 par François Auguste
Le Tribunal se prononcera le 14 janvier en délibéré sur la réquisition de Madame la procureure d’une amende de 450 euros . De toute évidence, à ce stade–là, avec une demande de sanction aussi symbolique, le Tribunal peut prononcer la relaxe. C’est la mobilisation citoyenne régionale et nationale, le double de manifestants à Lyon par rapport au 7 mai, et la qualité de la défense, qui a permis d’obtenir ce résultat , qui revêt une grande importance pour la suite des procès, notamment celui de Kadidja le 12 décembre, et le délibéré de Florimont [Guimard] le 21 décembre, et pour la poursuite de l’action contre les expulsions arbitraires des sans-papiers.
Les deux combats sont étroitement liés : le gouvernement voulait faire des exemples et intimider l’opinion, les citoyens : c’est raté.
Les victoires judiciaires sont utiles pour rassurer les citoyens, les encourager à intervenir, à exprimer leur désaccord avec cette politique inhumaine et inefficace, à user de cette liberté d’opinion et d’expression si précieuse dans nos cœurs.
[la justice est-elle l'auxiliaire du PCF?]
La faiblesse de la réquisition, la possible relaxe montrent que ce message est entendu. C’est un formidable encouragement à continuer et intensifier la solidarité avec les sans papiers, contre les expulsions et la politique actuelle de l’immigration qui fait honte à notre pays, et pour une autre politique fondée sur la coopération, une politique empreinte d’humanité de justice sociale, pour construire un monde où l’on puisse choisir de vivre là où le hasard nous a fait naître et de circuler librement dans le monde, un monde chaleureux et accueillant.
Mobilisons-nous maintenant pour Kadidja le 12 décembre et Florimont le 21. Tissons une toile de la solidarité pour amplifier l’action avec les sans-papiers.
François AUGUSTE
1- Kadidja, habitante de Saint Denis et militante de l’association de chômeurs et précaires Apeis a fait entrave à l'expulsion d'une famille sans papiers. Par hasard, le 29 novembre, à l’aéroport de Roissy, Kadidja prend justement un avion pour Bamako (Mali) pour retrouver sa famille paternelle. Alertée à l’enregistrement par des jeunes du syndicat Sud Etudiant de l’expulsion imminente d’un jeune sans-papiers, elle prend l’initiative de s’opposer à cette expulsion. Evidence d'une action spontanée...

2- Florimond Guimard
(ici auprès d'Aminata), instituteur et militant du RESF, également, il eut un procès le 20 avril devant le TGI d’Aix-en-Provence, pour avoir, "volontairement commis des violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, faits commis par arme par destination" ( son véhicule) et "avoir volontairement exercé des violences [...], ces violences étant aggravées par les deux circonstances suivantes : sur un dépositaire de l’autorité publique et en réunion".

Aminata Dramane Traoré est une femme politique et écrivain malienne, née en 1947 à Bamako (Mali) qui a étudié en France. Militante altermondialiste, elle s’est engagée dans le combat contre le libéralisme, qu’elle considère comme responsable du maintien de la pauvreté au Mali et en Afrique en général. Elle est l'amie de Marie-George Buffet (PCF).


Verdict de son procès, le 14 janvier 2008

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):