POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 29 décembre 2007

Bové, l'anti-libéral, monnaye sa peine de prison

L'altermondialiste achète ses mois de prison: il ne les fera pas !
L'affreux Jojo Bové a choisi de faire payer par d'autres l'amende à laquelle a été condamné en 2005: la Confédération paysanne lance une souscription pour participer au paiement. (Rappel dans PaSiDupes)
Bons princes, le procureur de la République et la juge d’application des peines du tribunal de grande instance de Millau ont accepté l'aménagement de la peine de prison de quatre mois ferme en jours-amendes.
La justice de Madame Dati convient-elle à Jojo Bové? «Nous estimons que c'est une bonne décision car cela rend la peine collective et non plus seulement individuelle», déclare Régis Hochart, actuel porte-parole du syndicat agricole.
L'arrachage d’OGM de plants de maïs transgénique à Menville (Haute-Garonne) va coûter cher aux militants. Mais quelle sera la quote-part personnelle du meneur? Sera-t-il encore nourri par son syndicat?
Le leader altermondialiste compte alléger la charge qu'il représente pour le petit paysan. Il a annoncé qu’il observerait une grève de la faim avec des militants opposés aux organismes modifiés (OGM) à compter du 3 janvier 2008 afin de protester contre le fait qu’un véritable moratoire n’ait pas été décidé par le gouvernement à l’issue du Grenelle de l’environnement.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):