POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 5 mai 2017

Emmanuel Macron se voyait déjà célébrer sa victoire sur le Champ-de-Mars, au pied de la Tour Eiffel

Contesté et exposé, Emmanuel Macron se rabat sur la cour du Louvre

En cas de victoire, Emmanuel Macron ferait la fête devant la pyramide du Louvre

Macron, cantonné à un environnement clos:
la cour ...Napoléon
Le risque terroriste impacte la vie de la République
Les deux candidats n'ont plus que deux jours pour s'accorder avec le ministère de l'Intérieur sur le lieu où se déroulera leur soirée électorale en cas de victoire et, malgré l'état d'urgence et Vigipirate, les Champs Elysées ne seraient pas sûrs, avoue le pouvoir socialiste, selon  plusieurs media citant l'entourage du candidat d'En Marche !

Le candidat d'En Marche ! aurait choisi l'esplanade du Louvre. 
La candidate du Front national opterait, quant à elle, pour le bois de Vincennes, rapporte de son côté le site lexpress.fr

Première déconvenue : Emmanuel Macron espérait pouvoir choisir librement d'organiser sa soirée sur le Champ-de-Mars

Résultat de recherche d'images pour "VIGIPIRATE Pyramide Louvre"Sa requête d'investissement du pied de la Tour Eiffel lui a  été refusée par la mairie de Paris, non pas seulement parce que la maire PS était un soutien de Benoît Hamon, moins de 6%, mais pour cause d'insécurité, en plein Paris, a-t-on appris ce jeudi 4 mai. "Le Champ-de-Mars doit être visité le week-end suivant par les membres de la commission d'évaluation du CIO", dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux olympiques 2024, avait raconté Bruno Julliard, premier adjoint de la ville. Avant d'ajouter : "Comme le Champ-de-Mars doit accueillir plusieurs épreuves, on ne peut pas prendre le risque que les pelouses soient détériorées... Or, on sait très bien qu'elles le sont systématiquement pour ce type d'événement".

L'inauguration du quinquennat sera marquée par une première restriction et un premier repli sécuritaire.
La place de la Concorde où Nicolas Sarkozy en 2007 et Jacques Chirac en 1995 avaient célébré leurs victoires, trop ouverte à un possible attentat, ou encore la place de la Bastille qui avait servi de cadre à la victoire de François Hollande en 2012, devenue incontrôlable et le repaire de la gauche contestatrice, doivent donc être écartés par l'ancien ministre de l'Économie de Hollande. 
Excroissance au Louvre, centre culturel emblématique de la capitale, la célèbre pyramide de verre,  commandée en 1983 par François Mitterrand et construite par l'architecte chinois Ieoh Ming Pei, 100 ans, incarnera le "Made in France"...

Séance de rattrapage manquée à la déclaration de Macron, pour qui "il n'y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse". 
Les islamistes de l'UOIF - qui appellent à voter pour lui -  disent-ils autrement ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):