POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 19 mai 2017

Renouvellement à France Télévisions : pour William Leymergie, Delphine Ernotte cherche un EHPAD

Ernotte va-t-elle apprendre de l'Elysée à tolérer les personnes âgées ?

Après Julien Lepers ou David Pujadas, William Leymergie : 
les seniors n'ont plus la cote qu'à l'Elysée
  
A l'heure du 'mercato' de printemps, France Télévisions renouvelle ses fournisseurs ! Aux commandes de Télématin depuis plus de trente ans sur le service public de France 2 (1985), William Leymergie serait poussé dehors par l'escalier de service vers un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes ou un quelconque cimetière des éléphants du PAF. 

Après l'annonce de l'éviction du journaliste David Pujadas, 52 ans, du 20 Heures ce mercredi 17 mai, William Leymergie70 ans, autre figure emblématique de la chaîne,  devrait bientôt faire ses cartons. Un effet de l'appel du candidat Macron au renouvellement de la vie publique... 

Leymergie n'aurait pas été mis au placard
Après trente-deux ans d'incrustation  autoritaire à la présentation de l'émission matinale phare de France 2, puis à la production également (à compter de 1990)le cumulard William Leymergie - en négociations depuis plusieurs semaines avec Vincent Bolloré - pourrait être recueilli sur C8 -groupe privé Canal+ nouveau- et placé dans la case du midi, actuellement occupée par La Nouvelle Edition de Daphné Bürki, en septembre prochain. 
Le moment n'est pas au sacrifice des Bordelais: de même que Macron en rodage politique est en recherche de Juppéistes en état de marche et prêts à resservir à sa formation, de même Bolloré voit-il dans un recyclage de Leymergie une opportunité de professionnalisation des cadres de son groupe décimé, à défaut de "renouvellement" et de revitalisation. 

"C'est lui qui part, ce n'est pas France 2 qui le met dehors", fait dire Delphine Ernotte 

"Un départ en toute conscience", affirme une source proche de la direction. 
Pour le remplacer, France 2 aurait déjà pensé à un factotum, le touche-à-tout Bruce Toussaint, présentateur de C dans l'air et C Polémique sur France 5. Un bon à tout, bon à rien serait donc un choix judicieux puisque que le journaliste a déjà été aux manettes des matinales de Canal + et d'i-télé (Cnews), au temps du positionnement socialiste du groupe.

Bien que quadragénaire, Toussaint pourrait attirer une cible plus jeune et redresser les audiences, espère-t-on contre toute attente puisque, malgré ses rondeurs, c'est un homme, genre qui n'est pas particulièrement 'politiquement correct' en période de dictature de la parité. Un peu en berne depuis l'émergence des chaînes d'information en continu -au profit des seniors en demande de répétition - , les audiences  des matinales pourraient reprendre sur le service public avec Toussaint, dès Hallowe'en... 

L'information reste toutefois à confirmer puisque Bruce Toussaint pourrait vouloir se gonfler en reprenant la présentation de C à vous, suite au départ d'Anne-Sophie Lapix pour le JT.

Abandon 
au gouvernement Philippe d'une politique familiale pour tous 

Ironie de l'histoire
Pour sa Matinale, il avait organisé plusieurs trains à thème, dont le "train d'Alzheimer"...


Des associations se sont inquiétées mercredi du nombre de catégories de Français laissés pour compte : aucun ministère (ou secrétariat d'État) n'est dédié aux personnes âgées, à la famille ou aux femmes."Le respect de tous les âges". 
L'AD-PA  s'est dite "interloquée" de voir qu'"aucun ministre, et pas même un secrétaire d'État, ne représente les retraités et personnes âgées", une "erreur majeure qui doit être corrigée avant les élections législatives". "Vouloir soutenir la jeunesse est indispensable pour notre pays, mais doit se faire dans le respect de tous les âges", a estimé l'association des directeurs de maisons de retraite et services à domicile.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):