POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 24 décembre 2015

La France sort du top 20 des pays où il fait bon vivre

Fausse excuse donc que Daesh combattrait l''art de vivre à la française" 

La France recule à la 22e place du classement 2015 de l’ONU

Loin derrière l’Australie, l’Allemagne ou le Royaume-Uni,
la France est passée à la traîne de nombre de ses voisins où il fait en revanche réellement bon vivreTel est le principal enseignement du classement 2015 établi par l’Organisation des nations unies (ONU) sur la base de l’indice de développement humain

La France perd deux places par rapport à l’année dernière,
dépassée par les pays voisins que sont le Luxembourg et la Belgique. Les attentats de janvier, suscités par les agressions de l'islam par les dessinateurs de Charlie hebdo, puis en novembre, en représailles aux attaques de la France sur la Syrie, n’ont évidemment pas arrangé les choses. Sur le même thème, Paris avait chuté de la 20e à la 29e place dans le classement des 140 villes où il fait bon vivre.

Pour calculer cet indice,
l’ONU s’appuie notamment sur des données telles que l’espérance de vie à la naissance, le niveau d’éducation, ou le revenu par habitant.



La Norvège en tête, les États-Unis reculent

Déclarée pays le plus pacifique du monde en 2007 par le Global Peace Index, c’est, pour la deuxième année consécutive, la Norvège qui occupe la plus haute marche du podium, devant l’Australie et la Suisse.

L'Europe est bien représentée, avec onze pays, dont la principauté du Liechtenstein (13e). A noter la grosse progression du Danemark, qui passe de la 10e à la 4e place. 


© DR

Les États-Unis de Barack Obama empruntent une trajectoire inverse, chutant de la 5ème à la 8ème place. La France, quant à elle, passe de la 20ème à la 22ème place, doublée par le Luxembourg et la Belgique. Une baisse d'autant plus marquante qu'en en 2005, la France figurait dans le top 10, et que dix ans plus tôt, l'ONU la classait au 2ème rang mondial des pays où il fait mieux vivre dans le monde. 


Une analyse de l'OCDE variait quelque peu, il y a seulement un mois

Les 34 pays membres de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques)
-des pays développés pour la plupart- ont ainsi été passés au crible sur un site Internet qui permet à tout un chacun de choisir ses critères, ainsi que leur importance pour mieux représenter ce qu'il considère comme participant à son bonheur, à son bien-être. Les critères de l'organisation retenus pour son indicateur du vivre mieux prennent au final en compte de la qualité du logement à la richesse en passant par le niveau d'éducation. 
Plus original et orienté, cet indicateur s'intéresse également au respect de l'environnement et à l'accès à l'eau potable ou encore à la solidarité au sein des sociétés et à l'égalité des genres.
1- Norvège; 2- Islande; 3- Suisse; 4- Australie; 5- USA; 6- Canada; 7- Suède; 8- Pays Bas; 9- Nouvelle Zélande; 10- Danemark.

La France avant-dernière au top 20 des pays où il fait bon vivre pour les jeunes

Les prioritaires dans la liste des engagements du candidat Hollande ne sont pas gâtés. En octobre 2015, le cercle de réflexion français Youthonomics a établi le palmarès des pays pro-jeunes. La Norvège et la Suisse occupent les premières places du classement tandis que la France n’apparaît qu’au 19e rang.

"Barrez-vous" avait déjà lancé aux jeunes Felix Marquardt,
communicant de luxe repenti, polémiste et faiseur de buzz, il il y a trois ans dans une tribune du quotidien Libération qui avait fait grand bruit.

Il récidive en 2015 et leur conseille où aller.
 
Le co-fondateur du think thank français Youthonomix a dévoilé, jeudi 8 octobre dernier le Global Index 2015, un tout nouveau classement des pays où il fait bon vivre lorsqu’on est jeune. L’ambition du cercle de réflexion: "replacer les jeunes au sommet de l’agenda global". Mauvaise nouvelle, la France ne fait pas partie du peloton de tête, loin de là: 
La France au 42e rang en terme d’emploi des jeunes protégés de Hollande et "aujourd’hui, les jeunes sont les nouveaux pauvres", selon l'enquête.
La solution, pour Felix Marquardt, c’est encore et toujours de partir à l’étranger. "Aujourd’hui, il y a trop de gens qui mangent sur le dos de la même bête, donc pour les jeunes, non seulement aller voir ailleurs est la seule chance de sauver la France, mais c’est aussi le seul moyen d’apprendre, de s’en sortir pour revenir plus tard en France".

Les États champions d’Europe du Nord sont totalement absents du Top 5 des pays où on est le plus optimiste.
C’est en Ouganda que les jeunes ont le plus confiance en leur avenir, suivi de la Côte d’Ivoire (2e), du Kenya (3e), du Mali (4e) et de l’Afrique du sud (5e). "Par définition, le ratio d’optimisme est calculé à partir de deux critères: les conditions actuelles des jeunes et les perspectives qu’ils peuvent avoir. Un pays qui garantit aujourd’hui de bonnes conditions de vie à ses jeunes a peu de chance d’être optimiste car il ne peut pas aller mieux", explique Felix Marquardt. "Les pays d’Afrique comme sont des pays où il y a une croissance importante et où les choses vont dans la bonne direction et parfois, on se rend compte qu’il vaut mieux être dans un pays où les choses sont difficiles mais où on a le sentiment qu’on peut aller dans la bonne direction plutôt que dans des pays où la vie est plus facile mais complètement bloqué".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):