POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mardi 24 avril 2007

UDF: choisir entre Veil et de Robien ou ...Bayrou

L'électeur UDF devra choisir
entre action réformatrice et désordre
Le choix des électeurs de l'UDF se situe entre l'aventure et la stabilité.
Bayrou mange actuellement son pain blanc mais la France a besoin davantage d'hommes et de femmes d'action que d'un conglomérat invraisemblable qui irait de l'UDF à la Ligue communiste révolutionnaire! Qui, à l'UDF, pourrait s'y reconnaître, s'y exprimer et s'y épanouir?

L'aventure consiste à s'allier au PS pour le pire: une sorte de mariage de déraison avec un PS hégémonique d'une part et une foule de partis en voie d'extinction qui disputeraient à l'UDF les miettes que la cocotte Royal leur abandonnerait. Comment les électeurs centristes -qui sont des modérés par nature- pourraient-ils trouver un terrain d'entente avec les radicaux de l'extrême gauche anti-libérale, anti-européenn et anti-tout? Comment Bayrou pourrait-il leur proposer la révolution stalinienne, léniniste, trotskiste, cubaine ou Sud-Coréenne?
Combien d'atermoiements et de conflits la France devrait-elle endurer, que ce soit dans un gouvernement hétéroclite ou dans un parlement éclaté, pulvérisé.

Le bon choix consiste à favoriser l'action immédiate pour le meilleur. Des hommes et des femmes d'expérience sont prêts à relever les défis de demain et proposent des solutions réalistes et claires aux problèmes déjà identifiés. Ils sont aptes à s'adapter aux difficultés à venir.
Simone Veil est de ceux-là et peut apporter sa compétence et sa sagesse à une équipe cohérente et soudée. Comme Gilles de Robien ou André Santini. On les connaît et avec eux pas de vilaines surprises...
Une entente de l'UDF avec l'UMP permet de rassembler la famille.

Certes, on peut aimer la cacophonie, les brouilles et les querelles, mais
faire confiance au PS,
c'est dénaturer l'UDF,
c'est en faire un satellite du PS
et c'est, à terme, condamner l'UDF à mort .

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):