POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

dimanche 29 avril 2007

Larrons en foire: le pseudo-débat Royal-Bayrou a eu lieu

Causette de Cosette avec le p'tit Bayrou
Une mascarade de débat dont l'unique intérêt étaient la présence de caméras... On observera que Bayrou n'a droit qu'à un profil, mais que Sa Cynique Majesté Royal bénéficie d'un trois-quart face... Son profil bourbonnien ferait-il trop monarchiste? Pourtant !...

Sur le fond? Ségolène Royal a tenu samedi, en dépit des critiques de Nicolas Sarkozy, le débat public qu'elle souhaitait avoir avec le centriste François Bayrou, dont les électeurs détiennent les clefs de l'élection présidentielle. Pour la crédibilité, elle rebaptisa ce pseudo- débat, ‘dialogue’… Les cinéphiles on d’ailleurs compris : ‘petit dialogue entre amis’

Ce débat entre un battu du premier tour d'une élection présidentielle et un candidat qualifié pour le second était une première sous la Ve République. Aucun candidat républicain n’avait encore considéré que ce type de simulacre de débat avait quoi que ce fût d’un débat démocratique.

Lors de cette rencontre organisée, après quelques tentatives de forcing auprès des grandes chaînes, ce sont BFM TV et RMC qui s’y sont finalement collées. Mais les deux dirigeants politiques n'ont pas clairement annoncé une alliance politique en bonne et due forme pour le second tour, le 6 mai. Ce sera pour l’après élection… Pour plus de franchise ! Il serait en effet prématuré de prendre ce risque insensé de tromper l’électeur avant l’heure …

Mais les poignées de main, les sourires réciproques et des plaisanteries échangées sur un ton détendu ont offert l'image d'un rapprochement possible. A tel point qu’ André Santini y a vu une ‘partouze’ ! "Nous ferons un bout de chemin ensemble", a dit Royal à la fin d'une rencontre de près de deux heures qui s'est tenue dans un grand hôtel parisien, où les sans-papiers et autres sans-abri n’étaient plus conviés….

"Quel que soit celui qui va être élu, il aura besoin de faire travailler ensemble des courants politiques différents", a prédit François Bayrou.

Le président de l'UDF a redit qu'à titre personnel il n'avait pas encore décidé de son vote. "Je vais écouter dans la semaine qui vient, et notamment le débat" mercredi prochain entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, a-t-il dit. Il peut toujours écouter, il n’y a plus rien à entendre : ses plus proches collaborateurs se sont lassés de ses méthodes de p’tit Napoléon aux petits pieds et ont déserté. Est-il capable d’annoncer son vote personnel en faveur de Sarkozy ? Et peut-on le refuser ?...

Royal, en maîtresse du jeu, a repris le thème cher à François Bayrou de la destruction des institutions françaises. "L'affrontement bloc contre bloc, ça ne marche pas. C'est la France qui perd si on reste dans ce système", a-t-elle dit. Le retour à la IV° République en catimini pour plus de désordre participatif ? Les députés adhèrent-ils à ce sabordage ? Sont-ils prêts aux 40 heures, pour des tâches qui ne sont pas les leurs, de flicage de la société nationale ?

La causette, placée aussitôt en ligne par le servile de l'internet déjà épinglé par PaSiDupes, Yahoo!, a étalé leurs convergences sur l'Europe, les institutions, la sécurité, et de grandes divergences sur le rôle de l'Etat dans l'économie et la dépense publique. Des détails de l’Histoire que Sa Cynique Majesté Royal veut marquer de son empreinte ?

La candidate PS a toutefois fait état d'une possible évolution : "Je ne suis pas une femme de dogme, je suis libre". Tout cela sans se prévaloir de son genre… Femme ou candidate, oui ou non ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):