POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mercredi 18 avril 2007

Sarkozy se recueille sur la tombe de de Gaulle.

Sarkozy, dans la lignée du Général de Gaulle.

Nicolas Sarkozy s'est rendu lundi à Colombey-les-Deux-Eglises se recueillir sur la tombe du général Charles de Gaulle, à six jours du premier tour de l'élection présidentielle.


Le général de Gaulle "incarnait la passion au service de l'intérêt général, l'oubli de soi, la fidélité à ses convictions". "Ses valeurs n'ont pas pris une ride", a déclaré le candidat de l'UMP à son arrivée. "Colombey, c'est le témoignage d'une époque où la France ne doutait pas d'elle-même, et le général de Gaulle, c'est le symbole de l'espérance", a ajouté M. Sarkozy.


Nicolas Sarkozy s'est recueilli, seul, pendant quelques instants, sur la tombe du fondateur de la Ve République. Il est également allé à la Boisserie, demeure du général de Gaulle, et au pied de l'immense croix de Lorraine dressée sur une colline voisine de Colombey à la mémoire du chef de la France Libre.


Dans une allusion aux appels en faveur d'un accord PS-UDF pour lui barrer la route de l'Elysée, le candidat de l'UMP a réaffirmé sa volonté de "parler à l'ensemble des Français", marquant son refus des "petites combinaisons" au moment "où il y a tant de déclarations, de tentatives d'alliance de partis, de boutiques".


Il a répété son souhait de redonner aux Français leur "fierté" et son refus de la "repentance systématique". "Je veux être dans la continuité de l'histoire de la France", a déclaré le candidat de l'UMP. "Peut-être que la rupture que j'appelle dans la façon de faire de la politique, c'est retrouver le sens de l'identité nationale française", a-t-il ajouté.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):