POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 9 novembre 2017

La maire PS de Paris veut aussi supprimer la Grande Roue de Paris

La maire de Paris s'en prend aux arts forains comme les Taliban  à la culture bouddhiste

La maire de Paris s'en prend à l'industrie du spectacle ou industrie du divertissement

Cette agression apparaît à certains dans la droite ligne de pratiques de l’Islam intégriste réglementé par une série de prescriptions visant le vin, le porc, la soie (pour les hommes) ou les instruments de musique [telle la flûte] et les chants: "Des gens de ma communauté ['oummah'] consommeront du vin en lui donnant une autre appellation. Des instruments de musique seront joués devant eux, et des chanteuses (seront également présentes). Allah les ensevelira dans le sol et transformera certains d’entre eux en singes et en porcs." (Ibné Mâjah)

Les divertissements est suspects en islam. 
Ainsi le Prophète a-t-il interdit le "khadhf", un jeu qui était pratiqué à son époque et qui consistait à projeter un caillou avec ses doigts et se justifia: "Cela ne sert pas à chasser et ne permet pas de se défendre contre un ennemi". Les jeux sont interdits, sauf le tir à l'arc, l'entraînement du cheval ou les jeux avec son épouse. Est en revanche interdit tout divertissement qui, bien qu'en soi autorisé, est fait avec l'accompagnement de quelque chose qui, lui, est interdit (comme la musique interdite; la présence de nudité; la présence d'argent offert à celui qui gagnera... La fête foraine en France offre ces divertissements interdits ailleurs, en pays musulmans.

Les bobos parisiens prétextent que la Grande Roue inesthétique


La plus Grande Roue au monde, la High Roller Observation Wheel à Las Vegas, 167,6 m, inaugurée le 1er avril 2014, a détrôné l'ancien record, Singapore Flyer, 165 m. En Europe, le London Eye, la 6e plus haute dans le monde (135m) dépasse celle de Paris (100m) classée 23e. La plus élevée au monde jusqu'aux années 1980, elle fut construite en 1900 à l'occasion de l'exposition universelle de Paris. Pour la célébration de l'an 2000, une nouvelle grande roue fut créée à l'initiative de Marcel Campion et installée le 1er décembre 1999, place de la Concorde, côté Tuileries. En un an, elle accueillit deux millions de visiteurs, parisiens ou touristes, et généra 4,1 millions d'euros de chiffre d'affaires. Dans le but de maintenir son implantation à son emplacement originel, Marcel Campion reçut le soutien de nombreuses vedettes du show-biz, mais, après de nombreuses péripéties, elle fut finalement démontée en janvier 2002.
En 2009, à la faveur d'un accord avec l'Hôtel de Ville, Marcel Campion installe une nouvelle roue de 55 mètres pour les fêtes de fin d'année, toujours sur la place de la Concorde, au Jardin des Tuileries. Son design général sans habillage est plus moderne: les cabines, où la position debout est possible, aux vitres teintées et aux formes arrondies, sont sobres et rappellent des télécabines des stations de montagne.
Lors de la signature de l'accord en vigueur, le maire de Paris (2001-2014) était le socialiste Bertrand Delanoë, lequel est pourtant né en Tunisie.


La Taliban de Paris a déposé la proposition de voter sa suppression le 20 novembre 

La mairie de Paris a déclaré la guerre aux forains. Après avoir supprimé le Marché de Noël des Champs-Élysées, créé en 2008 par le "roi des forains", Marcel Campion, l'Andalouse née à San Fernando (province de Cadix, face au Maroc (région du Rif), et au nord-ouest de l'Oranie en Algérie) veut désormais se débarrasser de la Grande Roue de la place de la Concorde, a révélé jeudi matin 9 novembre RTL. La maire de la capitale va déposer une proposition lundi 20 novembre 2017 au Conseil de Paris pour supprimer le manège.
"Il y a un an, des conseillers de Paris ont adopté un vœu pour que l'installation de la Grande Roue sur la place de la Concorde soit remise en débat à l'automne 2017. Nous y sommes. L'exécutif municipal tiendra parole en organisant ce débat lors du Conseil de Paris du 20 novembre", a confirmé par la suite la Ville de Paris. Si la mesure est votée par les conseillers de Paris, l'attraction sera supprimée lorsque que la convention de deux ans, accordée à Marcel Campion, arrivera à son terme, soit en mai 2018.
"Cette proposition vise à ce que la place de la Concorde retrouve pleinement son caractère patrimonial, argumente la Ville de Paris, assurant que de nombreux Parisiens [d'adoption ?] et associations [communautaristes ?] rappellent régulièrement leur attachement". "Il s'agit de restaurer la perspective visuelle historique qui relie l'Arc de Triomphe au Louvre, tout en facilitant la circulation des piétons dans ce secteur très touristique", a conclu la maire conservatrice.

Méthode contre méthode

En plus de ne pas aimer la Grande Roue, Anne Hidalgo ne supporterait plus les méthodes de Marcel Campion, confie RTL. En début de semaine, le patron des forains a appelé les forains à se mobiliser pour défendre leur gagne-pain en protestant contre la suppression du Marché de Noël. Les forains ont donc mené lundi et mardi des opérations-escargot autour de la capitale, ralentissant fortement le trafic. 
La maire de Paris a donc riposté en s'attaquant à le Grande roue : une méthode vindicative qui illustre l'autoritarisme agressif de la municipalité. Mais la Mairie de Paris assure qu'il ne faut y voir "aucun lien" entre les deux sujets, et il ne s'agit "pas du tout" d'une attaque contre les forains, la suppression de la Grande Roue ayant déjà été débattue "bien avant" l'affaire du marché. Preuve par conséquent que les offensives de la maire font partie d'un ensemble prémédité de destruction des arts populaires dans la capitale. "C'est un règlement de comptes", a répliqué Marcel Campion sur BFMTV.

Les forains ne comptent pas se laisser chasser. 
Marcel Campion a déposé un référé-suspension contre la décision de la mairie de Paris et donné rendez-vous au 14 novembre, date de l'audience, pour décider ou non de nouvelles actions, en fonction de la décision judiciaire."

"J'ai eu beaucoup de procédures avec différentes municipalités; je n'ai jamais perdu", a déclaré au micro de RTL Marcel Campion, 77 ans.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):