POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 24 novembre 2017

Un député communiste déclare une rémunération de 2 milliards d’euros

Ce multimilliardaire se classerait donc parmi les personnes les plus riches de France

La déclaration de revenus du député communiste rétrograde donc Serge Dassault ou Bernard Arnault derrière lui
Stéphane Peu, le député communiste qui déclare une rémunération de 2 milliards d’euros
L'anti-libéralisme nourrit bien son homme ? 
C'est ce qu'a pu croire la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Chargée de contrôler chaque année les déclarations d'intérêts de nos élus, l'institution, créée en 2013, a dû tomber de son haut en épluchant celle du député communiste et vice-président du Conseil de Territoire Plaine Commune, délégué à l'habitat et au foncier.  Stéphane Peu a en effet déclaré plus de deux milliards d'euros de revenus pour 2014, comme l'a découvert Atlantico. Une somme étrangement élevée, d'autant que les deux années précédentes (et suivantes), il n'avait déclaré que 21.848 €.

Un député communiste "illettré"

Ce journaliste et député communiste (PCF et La France insoumise, soutenu par Ensemble !) aux élections législatives de 2017 en Seine-Saint-Denis ((Saint-Denis nord, Pierrefitte, Villetaneuse) face à sa rivale Véronique Avril (La République en Marche) a fait une erreur. Le paresseux a bâclé sa déclaration en copiant-collant le même montant perçu les autres années. Reste à savoir s'il a fait la même erreur sur sa déclaration d'impôts !

Un de plus, avec Henri Krasucki (CGT)...

Le respect de la République, vu de gauche
Il y a ceux qui essaient de tromper l'administration, comme Jean-Marie Le Guen, lequel s'est fait rappeler à l'ordre deux fois par l'institution pour sa fâcheuse habitude de "sous-évaluer ses biens".
Il y a aussi ceux dont le zèle suspect est dissimulateur. Modèle pour la jeunesse, l'ex-ministre de l'Education, Najat Vallaud Belkacem s'était ainsi révélée excessivement consciencieuse sur ce sujet de transparence, de moralisation de la vie publique et de solidarité sociale. Avec son mari, Boris Vallaud, député de l'aide gauche du PS, le couple avait déclaré "trois lits, trois tables, un canapé, deux fauteuils, dix chaises, un réfrigérateur, une machine à laver et des bijoux, ainsi que son fameux scooter évalué à 500€"
Et l'ancien juge Jean-Louis Nadal, président de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, n'y avait pas vu une insulte à magistrat ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):