POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 16 novembre 2017

Le "terroriste" franco-palestinien Salah Hamouri fait quitter l'Assemblée à LFI

Obono donne le signal de sortie

Les élus LFI et communistes ont quitté l'Assemblée lorsque le député Habib a évoqué le "terroriste" franco-palestinien Salah Hamouri

La France Insoumise quitte l'Assemblée lorsque le député Habib parle du "terroriste" franco-palestinien Salah Hamouri
L'enjeu n'était pas social: la colère de l'extrême gauche est fondée sur son engagement pro-palestinien. 

Ces députés des Insoumis et communistes ont quitté l'hémicycle de l'Assemblée en pleine séance, ce mercredi 15 novembre, pendant la question au gouvernement du député UDI franco-israélien Meyer Habib, né à Paris d’une famille d’origine italo-tunisienne, au sujet des Palestiniens Salah Hamouri et Marwan Barghouti. 

Ils entendaient protester contre des propos jugés virulents

"Quand
le Quai d'Orsay a déclaré espérer la libération de Salah Hamouri, j'ai eu honte. Salah Hamouri est un terroriste, pas un prisonnier politique", a estimé Meyer Habib, alors que les Insoumis commençaient à quitter leurs bancs, au signal de Danièle Obono.

Qui est 
Salah Hamouri ?
 
Avocat franco-palestinien de 32 ans, il a été inculpé en 2005 sous la double accusation d'un projet de tuer le rabbin Ovadia Yosef et d’appartenance au Front populaire de libération de la Palestine, FPLP, une organisation marxiste-léniniste palestinienne, placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis, d'Israël, de l'Australie et de l'Union européenne, qui combine nationalisme arabe et marxisme, fondée en 1967 par Georges Habache qui détourna un avion à Orly en 1978, mais soigné en France, en 1992, pendant les années Mitterrand-Fabius, quand il fut victime d'un AVC, et Ahmed Jibril, à la tête d'un groupe preneur d'otages de militaires israéliens pendant la guerre du Liban.
Résultat de recherche d'images pour "salah hamouri"
Il a épousé Elsa Lefort, fille de l’activiste antisémite et communiste Jean-Claude Lefort (un des leaders de l’organisation illégale BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions, campagne internationale appelant à exercer diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël) et président de la très agressive Association France Palestine Solidarité, qui milite pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, chef de la Fraction armée révolutionnaire libanaise (FARL), condamné à la prison à perpétuité pour complicité d'assassinat terroriste et détenu en France depuis 1984.

Qui est Marwan Barghouti ? 
Résultat de recherche d'images pour "mairie Stains Azzedine Taibi  banderole libération de Marwan Barghouti"
Chef de groupe armé palestinien âgé de 58 ans, il fut l'un des principaux meneurs de la première Intifada en 1987. Son activisme dans la seconde Intifada en 2000 fait de lui l'un des Palestiniens les plus recherchés par les forces de sécurité israéliennes. Arrêté en 2002, puis condamné par une cour civile israélienne à cinq peines de prison à perpétuité pour le meurtre de cinq personnes et pour soutien au terrorisme.
Résultat de recherche d'images pour "mairie Stains Azzedine Taibi  banderole libération de Marwan Barghouti"Un réseau de villes et collectivités françaises milite pour la libération de Marouane Barghouti : Stains (PCF, son maire Azzedine Taïbi, ci-dessus, photo 1, a fait placarder une affiche de soutien au fronton de la mairie, photo 2), Ivry-sur-Seine (PCF), Valenton (PCF) Gennevilliers (PCF), La Courneuve (PCF), Pierrefitte-sur-Seine (PS), La Verrière (PCF), Vitry-sur-Seine (PCF).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):