POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 2 novembre 2017

Macron, président, passe aux costards sur mesure, deux à trois fois plus chers que chez Rothschild

Macron dans les pas d'Arnaud Montebourg

Le président de la République s'est senti obligé de changer de tailleur pour s'habiller de costumes  ...sur mesure et "Made in France"

Chèche en soie et modal,
Smuggler, 150 euros, 
made in France pour Macron
Pour ne plus se faire épingler, il s'habillera désormais chez Smugglera révélé Closer. Cette marque française fait en effet fabriquer ses costumes à Limoges  et qui a connu d'importantes difficultés financières en début d'année. "C'est le cabinet de Brigitte Macron qui a appelé. Puis, celui du président a pris le relais", explique l'entrepreneur Gilles Attaf, le repreneur de la marque Smuggler. Brigitte Macron a bien mérité ce personnel, s'il veille sur la garde-robe de Jupiter...

La holding ABCD Partners, qui détient la marque de costume Smuggler, et sa filiale Orphée Longchamp, ont été placées en redressement judiciaire par le tribunal de Commerce de Limoges en janvier 2017. Le premier signal d'alarme sur la situation financière de ce fleuron du "made in France" avait été tiré au printemps précédent, quand l'usine France Confection qui fabrique les Smuggler a demandé à la mairie de Limoges, propriétaire des murs, de reporter ses loyers. En fait, par ricochet, l'atelier limougeaud subissait les difficultés financières de sa holding. "Situation passagère avec de mauvaises ventes d'hiver", c'est ce qu'affirmait à l'époque le PDG Gilles Attaf. Depuis, l'usine a diversifié sa clientèle et travaille désormais à 50 % pour d'autres marques de luxe.

Mais le "made in France" a un coût 

Le président qui demande des économies aux français comme aux territoires accepte de payer ses costards deux fois plus cher. Ils sont "intemporels" , et en matières nobles (soie ou cachemire) : "croquignolesques" ? En effet, pour s'offrir les service du faiseur limougeaud, le président Macron devra débourser entre 800 et 1.200 euros pièce. Cette dépense laisse rêveurs les smicards qui, avec la même somme, doivent nourrir une famille.

En mai 2017, à Lunel, dans l'Hérault, le candidat Macron avait sèchement taclé un salarié gréviste, lui lançant : "Vous le faites pas peur avec votre tee-shirt; la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler:

En mai dernier, lorsqu'Emmanuel Macron a pris ses fonctions élyséennes, il a clamé qu'il s'habillerait pour environ 400 euros pièce chez Jonas&Cie, un tailleur du quartier du Sentier, dont les prix sont accessibles à un bon nombre de cols blancs, à plus forte raison à un ex-banquier Rothschild. Ca n'a pas duré...
En se faisant relooker par ce tailleur de luxe, Emmanuel Macron adopte les canons de l'élégance de la gauche de la gauche, puisqu'il s'aligne sur Arnaud Montebourg, ancien ministre socialiste de l'Économie. 
Montebourg, mannequin bénévole pour des costumes En 2015, Nono avait pris la pause avec un costume fabriqué par Smuggler, "bénévolement et gracieusement", "à la demande de Smuggler", un mannequinat pour des costumes haut de gamme, qu'il présenta comme un "acte militant" du "made in France". Un acte également social de sauvetage d'une entreprise en difficultés financières. "Comme avant 2012, puis comme lorsque j'étais au gouvernement, j'ai toujours soutenu les ouvriers et les patrons du made in France. Je continue ce travail et ce combat. C'est un acte militant en soutien de l'usine de confection de Limoges et de ses couturières" (120 emplois), a déclaré l'ancien ministre.Or, le ministre calamiteux du "redressement productif" s’était également affiché en Une du Parisien Magazine habillé d’une marinière Armor-Lux pour promouvoir le savoir-faire national.
La "fashion victim" de l'Elysée va-t-elle donc devoir commander à Smuggler des pantalons coupés au-dessus de la cheville ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):