POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 16 novembre 2017

Castaner doit quitter le gouvernement s'il est nommé à la tête de LREM

Pour 7 Français sur 10, Castaner ne peut avoir un pied dans l'exécutif et l'autre dans le législatif

Macron passera-t-il outre le principe de séparation des pouvoirs ?

Christophe Castaner ne peut cumuler les fonctions de direction de LREM et de secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, estime une large majorité de sondés.
Près de trois Français sur 4 estiment que Christophe Castaner doit quitter ses fonctions s'il est élu samedi délégué général de La République en marche, selon un sondage Elabe réalisé par BFMTV, paru mercredi 15 novembre.

La séparation des pouvoirs n'est pas négociable chez les démocrates

Cette opinion est la plus partagée parmi chez les ouvriers (81%), mais moins affirmée dans la catégorie des 18-24 ans (56%), lesquels ont une culture démocratique peu affirmée

Même avis chez 59% des électeurs d'Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle.

Seulement 29% des Français sondés considèrent qu'il peut rester au gouvernement, dont 41% qui ont voté Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle.

LREM, "renouvelle" la manière de faire de la politique
Bien qu'apparemment inclassable sur l'échiquier politique traditionnel, six Français sur dix considèrent LREM comme "un parti comme les autres".
Les personnes âgées de plus de 65 ans jugent à une courte majorité que "le parti renouvelle la manière de faire de la politique" (54%), suivies des 18-24 ans (45%). Mais ce 'renouvellement' est un constat, non un jugement de valeur.

Résultat de recherche d'images pour "marrons"Concernant le positionnement de LREM, pour 35% des sondés, le parti ne se situe "ni à gauche, ni à droite, ni au centre". La question se pose donc de savoir si LREM est une auberge espagnole...
"Cette perception varie fortement selon le vote au 1er tour de l'élection présidentielle", souligne Elabe. "Seules les personnes se considérant à gauche sont majoritaires à positionner le parti présidentiel sur un autre bord politique que le leur".
29% le placent à droite, 12% à gauche.

Le sondage relève également des différences liées aux catégories socioprofessionnelles: les "supérieures le positionnent à droite (36%), les catégories populaires considèrent majoritairement (44%) qu'il n'est 'ni à gauche, ni à droite, ni au centre'". Un hybride !

Enfin, si les 18-24 ans et plus de 65 ans sont "très partagés" sur le positionnement  de LREM sur l'échiquier politique, pour la majorité des 25-64 ans, LREM n'est "ni à gauche, ni à droite, ni au centre"
Ce parti est-il une entité ? Il est d'ailleurs reproché à ses élus d'être peu en prise avec leurs électeurs.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):