POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 7 novembre 2017

Corbière détourne l'attention de Danièle Obono sur la presse qu'il met en accusation

Sur LCI, le député d'extrême gauche fait son Georges Marchais en esquivant le fond du sujet

Alexis Corbière a vivement dénoncé les comportements des media qui ne s'intéressent pas suffisamment au fond des dossiers


Prognathe aux dents grises
Invité de Marie-Aline Méliyi sur LCI ce lundi, Alexis Corbière a une nouvelle fois critiqué les media pour se dégager d'une question, en l'occurence le scandale Obono.

Résultat de recherche d'images pour "Houria Bouteldja à côté d'une pancarte "Les sionistes au goulag""Après avoir lancé qu'elle "ne se lève pas le matin en disant 'Vive la France' ", à propos de ses réticences à chanter l'hymne national, la Franco-gabonaise a ensuite émis ses doutes sur la réalité de la radicalisation
qu'elle a qualifié de "concept", 

la bibliothécaire (à la médiathèque Marguerite-Yourcenar du paisible 15e arrondissement de Paris), tout en étant militante associative (présentée comme chercheuse en anthropologie sociale) a qualifié de "camarade" Houria Bouteldja, ci-contre, porte-parole du Parti des indigènes de la République (PIR, radical, anti-colonialiste et racialiste),  accusée d'antisémitisme, suite à la publication de son essai 'Les blancs, les juifs et nous' (2016). En 2015, elle déclarait déjà : "Les juifs sont les boucliers, les tirailleurs de la politique impérialiste française et de sa politique islamophobe"
La députée mélenchoniste de Paris a assuré "respecter" Houria Bouteldja. "Je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'elle dit, mais c'est une militante antiraciste (...) Je considère Houria Bouteldja comme une camarade, parce qu'elle fait partie de ce mouvement-là. Et dans ce mouvement-là, on se bat sur la question de l'égalité." 
Bouteldja a été embauchée par l'Institut du Monde arabepayée par un président blanc issu d'une famille juive, Jack Lang, président de l'IMA depuis 2013.

Image associée
Confrontée à une photo représentant Houria Bouteldja approuvant ostensiblement (ci-contre) une pancarte "Les sionistes au goulag", Danièle Obono a admis qu'il s'agit d'une "photo de très mauvais goût", qui n'est "pas acceptable", mais qui ne change rien à son soutien à la franco-algérienne anticolonialiste (et aussi sexiste, homophobe et communautariste) qui s'est faite connaître avec son emploi du mot "sous-chiens" pour "souchiens" désignant les Français de souche: un "concept" ?  
Une partie de La France Insoumise a pris ses distances avec sa camarade élue.
Illustration de l’anti-France, du racisme anti-blanc et anti-français, 

et de la haine anti-catholique en France et dans 
l'édition française de gauche radicale anti-sionniste
le député de La France insoumise a perdu ses nerfs et s'en est pris aux media

Pour faire diversion, sur le problème des scandales à répétition nés des propos de Danièle Obono (LFI), l'époux Garrido les a accusés de chercher "le buzz, le buzz et encore le buzz".

"Nous avons fait un contre-budget, avec une conférence de presse, mais vous vous en fichez," a lancé le député. "On veut engager des polémiques vis-à-vis des uns et des autres qui ne partent pas de ce que nous écrivons, mais avec des bouts de phrases tordues dans tous les sens" a-t-il estimé.

Alexis Corbière a encore dénoncé le "Mélenchon bashing" qui se poursuit, selon lui, et qui n'intéressent pas les Français. "Parlons du fond" a-t-il conclu. 
Ironie du sort, la presse internationale -organisée en consortium de chasse aux exilés fiscaux et de dénonciation des paradis fiscaux- se livre actuellement à une vaste offensive planétaire contre l'optimisation fiscale et n'hésite pas à dénoncer des personnes et des entreprises, réclamant aux gouvernements une totale transparence... Plus simplement et à sa modeste échelle, La France Insoumise dénonce-t-elle les agressions répétées de Danièle Obono ou est-elle solidaire ?

Leur silence sur les propos d'Obono valent approbation de ses convictions antisémites et anti-France.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):