POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 1 juillet 2014

Presse militante: Aymeric Caron, suppôt du Front !

J.-F. Kahn partage l'opinion de Naulleau : "Dans Caron, il y a deux lettres de trop."
Pourquoi le protégé de Ruquier suscite-t-il tant de haine?
Au bal des imbéciles heureux
Voyez-le chercher le regard de son maître et guetter son approbation
Donc Natacha Polony quitte On n’est pas couché (ONPC), de son plein gré, mais lassée par les agressions de son acolyte pourtant végétarien: elle est remplacée à la rentrée par Léa Salamé (i-télé, groupe socialiste Canal+), mais il faudra encore subir l'autre. Il semblait en effet difficile de redémarrer avec deux bleus comme faire-valoir
"Dans la foulée, Laurent Ruquier et sa productrice Catherine Barma annoncent una voce le nouveau rôle assigné à leurs chroniqueurs: "Finies les polémiques, place aux interviews !" Moi je veux bien, même si ça risque d’affadir encore un peu l’ensemble. 

Mais dans ce nouveau dispositif, il sert à quoi, Aymeric Caron ?
À force de vouloir exister comme un grand, ce gland [sic] s’est mis à dos tout le monde, y compris le Tout-Paris qu’il croyait séduire. Saura-t-il renoncer à son statut de polémiste autoproclamé pour celui de simple journaliste ? Poser des questions sans imposer ses réponses ? Interviewer sans japper [Et il n'avale pas que des croquettes : je vois d'ici Caron ourler ses babines]? Si un tel miracle devait se produire, il faudrait encore à Aymeric [seraient-ils du dernier bien?], pour être crédible, changer au moins de nom et de brushing [et de confectionneurs de fiches]. Mais à en croire sa récente charge héroï-comique contre Jean-François Kahn, il n’en prend pas le chemin.

L’autre samedi, Jean-François, héraut vibrionnant de la "révolution centriste" au côté de François Bayrou, est invité pour défendre son tout nouveau bouquin, Marine Le Pen vous dit merci ! (Plon). Comme le titre l’indique, Kahn JF y dénonce l' "antifascisme" incantatoire pratiqué en France 

Anti-fascisme en action
depuis trente ans, de Jean-Marie à Marine, avec le succès que l’on sait.

Après tant d’imprécations, d’exorcismes et de diabolisation, non seulement le Front national n’a pas disparu, mais il est en passe de devenir le premier parti de France. Et pour cause, diagnostique le bon Dr Kahn; les mêmes élites qui dénoncent le FN lui dégagent un boulevard, à force de mépriser les angoisses de la France d’en bas : immigration incontrôlable, capitalisme mondialisé, excès sociétaux en tout genre…

"Complice toi-même !", rétorque en substance Aymeric. Depuis sa cour de récré, il accuse Kahn d’ "accréditer les thèses du Front national" sous prétexte que l’autre ne dénonce pas assez le "drame" des 25 %. "Mais on l’a dit vingt-cinq fois, que le FN c’est mal, et tout le monde sait ce que j’en pense ! Mais avec ça, où en sommes-nous ?" interroge Basile de Koch.

"Au fond, conclut l’invité à l’adresse de Caron, dans ce livre, je parle de vous et ceux que vous représentez. Vous expliquez aux gens que leurs problèmes sont des fantasmes et qu’ils sont fous ! Résultat : quand vous dites "populiste", ils entendent "populaire"." Pas mieux !

En fin d’entretien, c’est le jeu, Jean-François doit répondre à un tweet au hasard (ou pas). Celui-là lui rappelle une saillie coupable : au lendemain de l’arrestation de DSK, le journaliste co-fondateur de L'Evénement du jeudi, puis de Marianne résumait un peu vite l’affaire de tentative de viol sur employée noire immigrée à un "troussage de domestique". Mais dès le lendemain, Kahn regrette publiquement ces propos, n’hésitant pas à les qualifier de "connerie". Une de plus.

Apologie de la violence
"Reconnaissons-le, quand on dit une connerie !", conclut-il avec légèreté, en regardant Aymeric dans les yeux. Peine perdue ! Depuis ses débuts à Canal Plus, jamais l’autre n’a reconnu la moindre “connerie”. On est comme ça de Canal+ à i-télé. Dans ce domaine, décidément "le temps ne fait rien à l’affaire", comme disait Brassens."
Tout de même, Caron n'apparaît même pas au "mur des cons" du SM: la gauche extrême à ses têtes du même nom. 
Et Polony rejoint Canal+... Après tout, Laurent Mouchard-Joffrin a bien fait la navette entre Libération, le Nouvel Obs et retour pendant 40 ans !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):