POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 25 juillet 2014

Les plus belles perles de Bilal Ribéry et autres socialistes exemplaires

Les pépites de Franck Ribéry valaient bien un livre scolaire

"Chaque année, je vieillis d'un an"
Cabossé ?
Aussi beau, tu meurs: "L'envie est réciproque de tout le monde". Non, Franck Ribery n'est pas spécialement surmené, mais bien dans son état normal et ses profondes pensées dignes d'une émission de télé-réalité offrent tant matière à réflexion qu'un livre compilant les plus "belles" citations du maître vient de voir le jour.

Il est des footballeurs 
qui sont connus pour  leur toucher de balle,  comme Zlatan Ibrahimović, ou comme Cristiano Ronaldo ou David Beckham, pour être des sexes symboles. D'autres se dégagent du lot pour une raison moins flatteuse. Et c'est le cas de Franck Ribery qui brille de tous les feux de ses pépites langagières...

Ribéry, c'est du lourd: de la tête et des jambes, il domine un lot pourtant relevé
Les stars de la Télé-réalité 5 ont porté haut le flambeau de la sottise ravie. Après le "Allô, non mais allô quoi ?" de Nabilla devenu culte, découvrez ce best-of des 15 phrases cultes des abrutis célèbres de la télévision démocratisée.


"Marie c'est une plante. Vanessa c'est une plante. Marie c'est une plante. Bientôt il y aura une forêt amazonienne dans la maison." Nabilla.

"C'est pas à moi d'être désolé, c'est Marie qui a fait les conséquences." Amélie.

"C'est la gifle qui fait déborder le vase." Aurélie.

"Elle est têtue comme un cochon." Thomas.

"Je suis en couple, je ne suis pas en prison." Samir.

"Là, c'est la guerre mondiale de 78." Nabilla.

"Entre Nabilla et moi, il y avait plein de MMS qui passaient." Sofiane.

"S'il pourrait devenir boucher ça m'arrangerait. J'ai 2-3 thons à lui filer."
Aurélie.

"Qui aime bien, charrie bien !" Amélie.

"Ils ont tous du talent. Ils sont tous issus de la télé-réalité." Fabrice.

"Elle m'a regardé avec ses grands cils de biche." Frédérique.

"La Corée est la capitale de quel pays ?"
Capucine.

"Un garçon et une fille dans un lit, je ne pense pas qu'ils fassent des parties de belote basque !"
Thomas.

"Mon meilleur ami sur le coup, c'était la rambarte." Amélie en parlant d'une rambarde.

"Le Quatar c'est avec un "K"." Nabilla (en faisant un petit bac avec la lettre K).

En bonus :
"Gaspilles pas ! Y a une poule qui s'est cassé le cul pour faire l'oeuf." Catherine.


Nous vous laissons le temps de l'assimilation...

Ribéry n'a rien à leur envier, dans la catégorie grammaire martyrisée

 
C'est l'auteur du livre "Aware !" (les phrases les plus dingues de Jean-Claude Van Damme) qui exploite ce nouveau filon, compilant les citations les plus énigmatiques et les constructions les plus complexes... que le joueur de foot français a livré aux philosophes et autres professeurs de la Sorbonne lors d'apparitions publiques. 

"Arrêtez de vous battez !"

"Je suis quelqu'un que j'aime beaucoup rigoler, que j'aime blaguer."

"Le match où ils ont joué, maintenant, y'a des joueurs qui sont sur le terrain qui z'étaient pas."

"Je voulais pas trop un peu galérer sur Boulogne."

"Chaque année, je vieillis d'un an."

"Je me sens énormément très bien avec ces joueurs."

"On sait qu'on va tomber face à une équipe qui va être regroupée je pense qui va jouer tous derrière."

"Je pense que ce soir ça été beaucoup meilleur."

"On dirait c'était comme si que y avait rien changé hier."

"J'espère que la routourne va vite tourner."

"Le Touquet, c'est toujours une ville que j'aime bien venir."

"On est des joueurs qu'on va vite avec le ballon."

"Je pense qu'on espère qu'on va gagner."

"Là, on est en train de rentrer dans un truc que tout le monde sont en train de s'foutre de nous, c'est-à-dire dans le Monde."


Bienvenue au club: le ministre de l'Education


Tremblez, Français bardés de diplômes universitaires. Voici que s'avance la perle des ministres de l'Education, Benoît Hamon, bac +3 promu par François Hollande: 
 
Le président socialiste se sent tout à coup moins isolé...


C'était bien le moment de vous confronter à
la subtile distinction introduite par Benoît Hamon entre syntaxe et grammaire...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):