POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 9 juillet 2014

Les indicateurs de la délinquance sont tous au rouge

La prise de conscience du gouvernement aura mis plus de deux ans

Si Bernard Cazeneuve s’exprime assez peu sur les chiffres de la délinquance depuis son arrivée Place Beauvau,
Permalien de l'image intégrée
 
c'est que les chiffres sont catastrophiques.

Le nombre d’infractions liées aux violences sexuelles constatées par la police a explosé de 25,33 % dans l’agglomération parisienne par rapport au mois de mai 2013, selon le "Tableau de bord national mensuel des infractions et des interventions" du mois de mai 2014. À Paris, ce chiffre a bondi de 17,17 %. 

Les atteintes aux biens ont quant à elles connu une progression de 19,04 %, soit 2.635 faits constatés en plus par rapport à 2013 à Paris. 
Les vols sans violence, enfin, ont augmenté de 26,89 %.

Les infractions liées à la grande criminalité ont connu une progression de près de 30 % (28,72 %) à Paris. Entre mai 2013 et mai 2014, le nombre d’interventions des gendarmes pour faits de violences sexuelles a connu une progression record : 42,96 %.

La progression est de 14,79 %, zone police et zone gendarmerie confondues

Toujours en zone gendarmerie, le nombre d’interventions des militaires liées aux violences physiques non crapuleuses a connu une progression de 34,44 %. Pour tenter d’expliquer cette hausse, le petit ministre de l’Intérieur s’est piteusement réfugié derrière des arguments purement techniques, évoquant "un nouveau système de comptabilisation des actes de délinquance".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):