POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 4 juillet 2014

Albi: meurtre d'une institutrice par une mère d'élève

Poignardée à mort sous les yeux de ses élèves 

Une enseignante du Tarn a été poignardée à mort par la mère d'un élève.

Préméditation
"Ce matin, une 'maman' est arrivée avec un couteau et a poignardé devant les enfants une enseignante de maternelle âgée de 34 ans - mère de deux enfants en bas âges - pour une raison que l'enquête déterminera", a déclaré Claude Derens, procureur d'Albi.
"Quand je suis arrivé sur les lieux, on essayait de la ranimer. Elle était en arrêt cardiaque dans sa classe", a précisé le procureur.

L'enseignante a été frappée mortellement au ventre. Grièvement blessée, la victime est décédée peu avant 11 heures. 

Les faits se sont déroulés au dernier jour d'école et à l'ouverture des classes dans l'école primaire publique Edouard Herriot, rue Louis Enjalran, qui accueille selon le site internet de la ville d'Albi 284 enfants en maternelle et primaire. Le groupe scolaire est situé dans le quartier Lapanouse, près du Stadium municipal de la préfecture du Tarn.

Connue des services de police
Selon des informations de RTL, la mère de l'élève de six ans, âgée de 47 ans, était déjà connue des services de police pour délaissement d'un mineur de 15 ans et non-signalement de disparition de mineur pour empêcher ou retarder les recherches (des faits qui remontent à janvier 2014). D'après BFMTV, la mère d'élève, avant de poignarder l'institutrice, aurait crié : "Je ne suis pas une voleuse".
Bien que connue, son identité est tenue secrète.
On murmure que c'est une immigrée espagnole d'origine marocaine, mais l'info semble être "secret défense"...

La question se pose de savoir comment la meurtrière a pu pénétrer dans une école primaire située dans un secteur "chaud" d'Albi. 
Lapanouse-Saint- Martin s'est en effet signalé par une série des incendies criminels en septembre 2013. Cette nouvelle série porta alors à 17 le nombre de voitures incendiées dans le quartier, en trois mois.
A  noter que l'affaire de délaissement du fils mineur de 15 ans de la mère d'élève est intervenue au début janvier 2014.

La suspecte a ensuite pris la fuite

Qualifiée d' "agresseuse" par l'AFP, la meurtrière a été interpellée 20 minutes plus tard. Elle est en garde à vue. 

Les formules toutes faites de l'exécutif
Le ministre de l'Éducation Benoît Hamon se rend actuellement sur place. "Il est profondément choqué par ce crime qui endeuille cette fin d'année scolaire. Ce drame confirme la nécessité de lutter contre les violences dans et autour de l'école, de protéger l'école, les enseignants et les élèves", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Education Nationale. 

Les services de l'Elysée ont fait savoir que le président de la République François Hollande a déploré un "drame abominable", mais n'envisage pas de se déplacer: il a envoyé Benoît Hamon à Albi, à seulement 150 km de Tulle... 

19 commentaires :

  1. pourquoi son identité est tenue secrète !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que c'est une BOUGNOULE ! Encore une bougnoule et "CA" fait désordre dans le message médiatique des Socialos !

      Supprimer
  2. Espagnole: http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/04/1913061-une-enseignante-poignardee-a-mort-par-une-mere-d-eleve.html

    Et psycho, donc en liberté très prochainement la pauvre...!

    RépondreSupprimer
  3. Quelle honte de laisser ces personnes là vivre tranquillement dans nos villes... Honte à tous ces médecins qui continuent à dormir tranquillement... Pauvre France !!! Que pense la famille de cette jeune femme de tous ces messages de consternation adressés par nos "incapables" politiques à régler les vrais problèmes...

    RépondreSupprimer
  4. elle est espagnole donc les fachos, prière de retenir vos déchainements de haine verbales dû comme d'habitude à des conclusions trop hâtives donc à l'ignorance. Par contre, grosses pensées à la victime, à sa famille et surtout à ses enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marocaine née en Espagne! Nuance

      Supprimer
    2. C'est quoi les "déchaïnements" "verbales"? Et la "haine" "dû" à des conclusions hâtives"?
      Avant d'invectiver, renseignez-vous, les staliniens, sur les origines de la criminelle... Merci!

      Supprimer
    3. C'est sur Rachida c'est espagnol bourrique !!!!!!

      Supprimer
  5. je suis vraiment sous le choc
    il faut qu elle souffre le restant de sa vie
    et surtout courage a son mari et ses deux enfants
    et pourquoi pas retablir la peine de mort

    RépondreSupprimer
  6. Il devient urgent de songer à éloigner certaines populations qui sont à l'origine de l'immense majorité des crimes et délits commis en France et qui remplissent nos prisons.    

    RépondreSupprimer
  7. Tous les criminels vont-ils être envoyés directement en hôpital?
    sans passer par la case prison?

    RépondreSupprimer
  8. La France sombre dans l'insécurité .La majorité des crimes et des délits sont commis par des personnes d'origine étrangère .Il est vrai que ces personnes votent socialiste à 90%.
    Dormez braves gens,payez vos impôts et taisez vous,les socialistes veillent sur vous.

    RépondreSupprimer
  9. Rachida x ! c'est déjà un début

    RépondreSupprimer
  10. Déséquilibrée ? seulement abrutie par une religion stupide et malfaisante que vous aurez tous devinée !

    RépondreSupprimer
  11. les pédophile ont plus souvent des origines français de souche que maghrébine et la bien sur pas de politique ni de culturalisme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magreb de Canarjuillet 06, 2014

      Quelles sont vos sources et statistiques pour étayer une telle affirmation stupide ? Et que vient faire ici la pédophilie?
      A ce sujet, vous mentionnez les Maghrébins qui ne seraient pas pédophiles: savoureux ! Votre délire serait audible si déjà ils n'épousaient pas des gamines !

      Supprimer
  12. Quand j'ai vu cet horrible crime sur la télé, j'ai tout de suite dit à ma sœur: Pas la peine de garder secrété l'identité de la meurtrière, je parie que c'est une arabe. En plus, je ne crois pas une seconde que c'est une déséquilibrée, sur un reportage sur BFM une de ses voisines a affirmé que c'est une personne "normale". La décision de la faire interner est purement d'ordre politique.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):