POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 31 juillet 2013

La facture énergétique des ménages ne cesse de s'alourdir en 2012: beaucoup plus en 2013 ?

Les Français ont dépensé 3200 euros en gaz, électricité et carburant, soit une hausse de 6%

Nombre
 de familles a reçu des ajustements souvent importants


Le coût de l'énergie a augmenté de 200 euros en 2012, pour atteindre 3.200 euros par ménage, confirme le ministère de l'Écologie et de l'Énergie. Cela représente une hausse de plus de 6%. Et cela pourrait être bien plus en 2013 comme le montrent les factures de régularisation.


Le dictature écolo nous coûte
de plus en plus cher
Après quinze mois de socialisme, toutes les excuses sont avancées pour expliquer le bond de la facture énergétique: hiver interminable, printemps maussade, hausse du prix du pétrole - dont l'impact est moindre en France du fait de sa production nucléaire - et énergies de substitution embryonnaires. 

Ce gouvernement promet de sanctionner les possesseurs de voitures diesel
, mais
la voiture électrique qu'il cherche à nous vendre ne dispose toujours pas du réseau de bornes électriques nécessaire!  Le gouvernement veut créer un réseau de 5.000 bornes de recharge, ...en trente minutesHollande et l'âne Martin réfléchiraient (si, si...) à la création "d'un opérateur dans les infrastructures de recharge", capable de gérer un maillage territorial, car il reste simplement à gérer la question du financement, sachant qu'une borne coûte entre 35.000 et 40.000 euros.



Or, 
les tarifs d'électricité augmentent de 5% ce jeudi 1er août. Et autant le 1er août 2014.

Une hausse de 6% en 2012



Cette augmentation  s'expliquerait par celle des prix de l'énergie (+5,2% en 2012, soit 2,5 fois plus que l'inflation) et par une année 2012 légèrement plus froide que d'habitude.  

Pourtant, si les prix de l'électricité et du gaz ont en moyenne augmenté respectivement de 6,1 % et de 10,3 % dans la zone euro, les tarifs ont grimpé moins vite en France.

Les Verts (EELV) nous disent pourtant en retard sur nos voisins en économies d'énergie. 
Mais les chiffres actuels ne démontrent-ils pas que nos centrales nucléaires nous assurent non seulement  une grande indépendance énergétique, mais aussi des prix à la consommation parmi les plus bas en Europe?


"Au total, les ménages français consacrent ainsi 91 milliards d'euros courants à leurs achats d'énergie en 2012, soit plus de 8% de leurs dépenses totales", argumente le ministère de l'Ecologie dans son baromètre annuel. 
La facture par habitant avoisine donc les 1.400 euros en moyenne sur l'année et concerne toutes les énergies : électricité, gaz, fuel, etc.

Une escroquerie intellectuelle
La hausse de notre facture ne fait pas de doutemais ce malgré une baisse par ERDF de ses prix de 2,5% pendant les mois d'été de juin et juillet. La nouvelle méthode de calcul des tarifs de l'électricité avait mené à un différentiel cumulé de 40 millions d'euros, en faveur des clients, sur l'ensemble de la période 2009-2012: comment Philippe Martin explique-t-il qu'au final les hausses impactent autant nos budgets ?
Et, malgré la ristourne d'ERDF, la CRE (Commission de régulation de l'énergie ), au final, la CRE prévoit encore une hausse des prix de l'électricité de 6 % en moyenne par an d'ici à 2016.

Est-ce parce que la facture d'une Europe particulièrement vulnérable est à la hausse que le gouvernement socialo-écolo doit imposer aux Français des tarifs que ne justifient pas son réseau de centrales nucléaires ?


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):