POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 4 janvier 2017

Laïcité, diversité et discrimination: un site de location communautaire et d'islamisation de la France

Les musulmans en France s’organisent pour des vacances entre eux 

Réservé aux musulmans, 
Oummaloc est le premier site web de locations d’hébergements communautaires.

Le créneau de ce site web et d'encourager l'hébergement respectueux des valeurs musulmanes! 
Sur le principe du contrôle au faciès, par ailleurs dénoncé aux entrées de discothèques, la plateforme met en relation les hébergeurs choisis sur leur valeurs islamiques affichées avec les voyageurs cherchant à la fois un logement pas cher, sécurisant et facile à réserver, en discriminant les "mécréants" français.


Le site se place au-dessus des pratiques occidentales 

L’équipe du site intégriste insiste également sur le fait de trouver un endroit correspondant à leurs "attentes", implicitement avoir un lieu où prier sereinement et proche des commerces halal, histoire de promouvoir le commerce en circuit fermé. 

Ces musulmans religieux s'inscrivent hors laïcité républicaine 
Ils mettent en exergue des "valeurs et bonnes pratiques", parmi lesquelles figurent "le respect, la confiance, la sécurité, la fiabilité et l’honnêteté", qu'ils dénient aux Français.

En quelques clics, l’internaute musulman pourra poster ses photos (délit de faciès visant les non-musulmans), gérer ses prix (et faire tourner l'économie islamique), son calendrier (islamique et lunaire, tout sauf républicain), télécharger devis et contrats, pour louer ou sous louer comme un professionnel. 

Il pourra même indiquer si son logement est réservé aux hommes ou aux femmes.
Et le site héberge donc les familles polygames...  

L’économiste Philippe Herlin met en garde contre un site participant de l'islamisation de la société française

Lecteur audio

De son côté, le démographe Jean-Paul Gourévitch pointe l’aspect discriminatoire du site communautaire :
Lecteur audio

Bien qu'il soit docteur en sciences de l'information et de la communication, qu'il ait enseigné l'image politique à l'Université de Paris XII et soit un expert international reconnu en ressources humaines et spécialiste de l'Afrique et des migrations, la crème de la presse crasse le juge aux InRocks l'écrase de son mépris..
Quant à maître Jérôme Triomphe, avocat  au Barreau de Paris (notamment de l'AGRIF et que vous ne verrez pas sur les chaînes de radio et de télévision "indépendantes" de toute idéologie), il souligne que Oummaloc ne respecte pas le droit français :
Lecteur audio


Ces musulmans qui n'hésitent pas à prendre la loi par derrière

Duplicité stupéfiante, mais valeur morale exemplaire
 
"Un propriétaire a récemment proposé [...] un appartement en location de deux pièces à Zurich [Suisse]. En précisant bien "que pour des Suisses ou des citoyens européens, pas de musulmans", précise la "Nordwestschweiz" (qui souligna, dans un sondage du 13 juillet 2016, que 80% des lecteurs du journal ne voulaient pas d'un musée de l'islam), citée aussi par l' "Aargauer Zeitung" lesquels sont pointés par les vertueux d'Oumma, site web créé en septembre 1999, destiné à la communauté musulmane francophone et classé premier site d'information musulman en 2016.

Et qu'ose écrire Oumma?

'Oumma' désigne d'ailleurs l'honnête communauté des musulmans, indépendamment de leur nationalité. 
Selon Gilles Kepel, avant 1999, ce site se nommait "allahouakbar.com"... et selon Caroline Fourest, le site actuel Oumma.com est  "complotiste et islamiste". 
Outre que ce site intégriste apporte son soutien à l'islamiste Tariq Ramadan, dont il publie des textes, le 31 mai 2016, Zouhair Amri en tant que responsables du site Oumma.com est condamné, car il a relayé un article d'Hicham Hamza, auteur du blog conspirationniste (ou complotiste) Panamza.com, qui est condamné en diffamation pour avoir traité Caroline Fourest de " désinformatrice" sur la base d'une séquence de son film Les Obsédés du complot. Sur son blog, il avait accusé Caroline Fourest d'avoir tronqué le sous-titrage d'un dialogue dans son reportage sur les réseaux complotistes mais la Cour a admis l'explication de la journaliste qui assura que la mauvaise retranscription relevait " d'une erreur de sa monteuse lors du montage du documentaire" ".
Ce site exemplaire est géré par la SARL Oumma Media qui regroupe quatre sites emblématiques de l’islam francophone – Oumma.com, OummaTV, Umma-United et Mejliss – Oumma.com et OummaTV.tv).

L’hébergement confessionnel est-il sectaire ?


Dans le même temps où les musulmans ont lancé leurs propres sites communautaires, il aurait pu sembler difficile d'imposer une charte de non discrimination au site d’hébergement AirBnB, plateforme "communautaire" payante de location et de réservation de logements de particuliers fondée en 2008 par des Américains. C'est pourtant ce qui vient de leur être imposé, suite à quelques soucis d’accueil ou de refus d’accueillir des personnes non conformes aux "aspirations " des hébergeurs qui ne sont pas libres du choix de leurs hôtes. Ce qui apparaît comme une nécessité éthique pour les uns ne l'est nullement pour les autres, dans notre république inégalitaire, puisque les associations et pétitionnaires font la loi dans ce pays.

 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):