POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 5 janvier 2017

Primaire socialiste : sans Macron, Valls serait en tête des intentions de vote des militants

Au secours, Valls revient !

Les intentions de vote des militants portent Manuel Valls en tête  

L'ex-premier ministre conserve les moyens de l'Etat pour le premier et le second tour de la primaire socialiste organisée fin janvier en vue de l'élection présidentielle des 23 avril et 7 mai en France, selon un sondage... Harris Interactive et pour... France Televisions publié jeudi.

Selon cette enquête, l'ancien locataire autocratique de Matignon recueillerait 43% des voix au premier tour, devançant de 18 points l'ex-ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg (25%) et de 21 points l'ex-ministre de l'Education Benoît Hamon (22%). Ce dernier enregistre une hausse de 11 points par rapport à la précédente enquête réalisée au début du mois de décembre.

Candidat de l'Elysée, l'ex-ministre de l'Education Vincent Peillon est crédité, lui, de 7%, devant l'ancienne ministre radicale de gauche du Logement Sylvia Pinel (2%), PRG, le président du parti écologise François de Rugy (1%) et le président du Front démocrate Jean-Luc Bennhamias (moins de 0,5%).

Au second tour, Manuel Valls l'emporterait face à Arnaud Montebourg (55% contre 45%) 

Tout comme face à Benoît Hamon (57% contre 43%). Mais personne n'y croit, alors que les principaux projets sont maintenant publiés !
D'ailleurs, au total, seulement 42% des personnes interrogées disent être "intéressées" par la primaire, un chiffre en baisse de huit points par rapport à début décembre, quand les programmes des candidats étaient encore en cours d'élaboration.

La primaire de la gauche se tiendra les 22 et 29 janvier. Trois débats télévisés seront organisés les 12, 15 et 19 janvier entre les sept candidats. 
Un quatrième opposera les deux finalistes le 25 janvier avant le second tour.

Harris Interactive France est un des acteurs du marché des études
L'enquête de cette entreprise commerciale américaine, filiale de la centrale d'investissement hollandaise Nielsen, rachetée par ITWP, maison-mère de Toluna fondée en 2000 par le Français Frédéric Charles Petit, a été réalisée en ligne du 2 au 4 janvier auprès d'un échantillon de 6.245 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 478 inscrits sur les listes électorales déclarant qu'ils iront certainement voter à la primaire du parti socialiste et de ses alliés.

Le directeur du département Politique & Opinion en France de cette multinationale est Jean-Daniel Lévy (ci-dessus à gauche), également éditorialiste sur la chaîne parlementaire socialiste (LCP).  

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):