POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 18 novembre 2016

Sapin revoit la croissance de la France à la baisse à 1,4% pour 2016

Hollande et Valls n'ont aucune prise sur la vie économique française

L'un est au Maroc et l'autre en Allemagne

Sapin s'est encore cassé une branche
Le gouvernement avoue ne plus compter que sur 1,4% de croissance de l'économie française pour 2016, contre 1,5% auparavant, a avoué vendredi le ministre de l'Economie et des Finances, l'illustre Michel Sapin.

"1,4%, c'est le chiffre que nous retiendrons pour cette année", a annoncé le menteur en chef de Bercy sur Europe 1 avant la présentation du projet de loi de finances rectificative de fin d'année pour 2016, en conseil des ministres retardé  à ce vendredi pour permettre à Hollande  et Valls de redorer leurs blasons à l'étranger.

Deuxième trimestre 2016
Sapin avait fait croire que l'objectif de croissance 2016 pourrait être de 0,5%

Il savait que ses prévisions devraient être revues à la baisse après la publication, fin octobre par l'INSEE, d'une hausse du PIB de seulement 0,2% au troisième trimestre.
Il sera "plus difficile d'atteindre" l'objectif de 1,5% en 2016 après ces chiffres avait admis en octobre dernier le ministre de l'économie, Michel Sapin.

VOIR et ENTENDRE Sapin colporter ses mensonges sur RTL, avec la complicité de France 24:
A la vérité, depuis... août 2016, Sapin, observateur impuissant, ne pouvait pas ignorer le ralentissement de la croissance du PIB de la zone OCDE à 0,3% au deuxième trimestre de 2016.

La croissance a en fait fortement "décéléré" - c'est-à-dire que la politique socialiste l'a fait ralentir - en France à 0,0% par rapport à 0,7% au trimestre précédent.

Et Michou-le-Bienheureux continue de raconter que cela ne remet pas non plus en cause la baisse du chômage
si les objectifs de déficit public étaient réellement ramenés à 3,3% du PIB en fin d'année.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):