POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 21 novembre 2016

Des partisans du "sarko-bashing" lancent un appel contre le "Hollande bashing"

Quelques personnalités prennent la défense du président et dénoncent le "Hollande bashing"

Comme Hillary Clinton, Hollande a ses Kim Kardashian, Pharrell Williams, Robert De Niro et Beyoncé... 

Ces personnalités appartiennent au monde des arts et de la culture, de l'économie et de la recherche
Elles dénoncent les attaques virulentes et systématiques - le "Hollande bashing - dans un appel publié par le Journal du Dimanche (JDD).
"Dès le départ, François Hollande a fait face à un incroyable procès en illégitimité entrepris à sa droite comme à sa gauche", estiment ces personnalités parmi lesquelles figurent notamment 

Catherine Deneuve (ci-dessus à gauche), une proche et protégée de Pierre Bergé, 
Benjamin Biolay (à droite), époux Chiara Mastroianni, fille de la précédente et opposant à Martine Aubry à la primaire socialiste, ainsi qu'auteur d'une chanson "inepte" contre le FNet ses électeurs, selon le critique musical du Figaro, 
Juliette Binoche, ex-compagne de Leos Carax Dupont, personnalité trouble et secrète (alter ego de Denis Lavant, acteur perturbé, et auteur de Pola X (1998), adaptation sombre, violente et crue du "Pierre ou les ambiguïtés" d'Herman Melville, déclenche une vive polémique au festival de Cannes, où Carax (petit-fils d'une mère allemande et d'un français diplomate, représentant la Société des nations, puis directeur à l'Organisation internationale du travail à l'ONU) se fait siffler, 
Denis Podalydès (à gauche sur la photo de gauche) soutien de Ségolène Royal, la candidate socialiste battue à la campagne présidentielle de 2007, il a apporté son soutien à François Hollande en 2012, après avoir déclaré avoir une vive sympathie pour Manuel Valls) 
et Jean-Michel Ribes (ci-dessous).

La liberté d'opinion combattue par une poignée de partisans
Ils condamnent les opposants, mais ferment les yeux sur ses échecs. 
"Ce dénigrement permanent met à mal toutes les institutions de la République et la fonction présidentielle. Il perdure encore aujourd'hui malgré la stature d'homme d'État que François Hollande a parfaitement incarnée, tant dans les crises internationales que lors des épouvantables tragédies que notre pays a traversées", poursuit le texte. 

"C'est comme si, en quatre ans, on n'avait jamais entendu parler ni retenu tout ce qui a été accompli, systématiquement effacé par ce Hollande-bashing", ajoute l'appel qui cite une longue liste de domaines dans lesquels s'est exercée l'action du président comme l'éducation nationale, la sécurité, l'économie, le social, la culture ou l'écologie.

"Tout cela est ignoré, tout cela est déformé, gommé, remplacé par un procès quotidien, instruit à charge par des injures et des mensonges ignobles", s'indignent les signataires qui dénoncent "cet acharnement indigne qui entraîne le débat politique dans une dérive dangereuse pour la démocratie".

Parmi les très nombreux signataires figurent encore: Agnès B., Laure Adler, Raymond Depardon ou Patrick Pelloux. Le compte de la soixantaine de signataires n'y est pas...
Mais qui sont donc les signataires du microcosme de la culture, de l'économie et de la recherche ? 
Résultat de recherche d'images pour "binoche hollande"
Outre ceux du montage ci-dessus (Catherine Deneuve, Benjamin Biolay, Juliette Binoche, Denis Podalydès, Gérard Darmon, Dominique Besnehard, Sylvie Testud, Mazarine Pingeot)

Agnès B., Irène Jacob, Laure Adler, Patrick Chesnais, François Marthouret, Claudine Nougaret et Raymond Depardon, Andrée Zana Murat et Bernard Murat, Michel Rotman, Laurent Davenas, Gilles Achache, Gabriel Gautier, Marie d’Ouince, Bruno Masure, Dany Dan - Melopheelo - Zoxea, Layla Metssitane, Touria Benzari, Emilie Chesnais, Laurent Hébert, Bertrand Van Effenterre, Anna Medvecsky, Gaëlle Bayssière, Fethi Benslama, Pierre Douglas, Rachid Benzine, David Kodsi, Florence Muracciole, Stephane Distinguin, Jean Minondo, Yohann Diniz, Jean-Philippe Derosier, Sakina M’sa, Éric Dussart, Évelyne Schapira, Philippe Lemoine, Nicole Baldet, Anne Baveray, Rachel Khan, Michel Cantal-Dupart, Anne-Carole Denès, Yves Denès, Gerard Cicurel, Gisela Blanc, Mathieu Sapin, Françoise Huguier, Édouard Brézin, Julie Saavedra, Alex Menu, Pierre-Emmanuel Guigo, Jean-Philippe Derosier, Leïla Grison, Alexandre Leroy, C215, Dominique Miller, Christian Zerbib, Christiane Hessel… 
Et ma crémière !

Un proche du premier ministre Manuel Vallsle secrétaire d'Etat Jean-Marie Le Guen, a affirmé qu'il aurait "absolument" pu signer cet appel.
"Je trouve que cet appel est le bienvenu parce que indiscutablement, depuis des mois et des mois, il y a un dénigrement systématique de l'action du président de la République, de son gouvernement, de cette majorité", a affirmé cet invité du "Grand rendez-vous Europe 1/i-télé/Les Echos", défendant la politique "menée par le président et le Premier ministre", juge et partie !

Alors que ses interrogateurs soulignaient qu'Hillary Clinton avait pris une initiative similaire lors de sa campagne présidentielle perdue aux Etats-Unis, il a reconnu que le soutien des intellectuels et des artistes n'était pas "de nature suffisante". "Je pense que la gauche devrait réfléchir à s'attaquer au cœur d'un certain nombre de problèmes", a-t-il lancé.

La tribune, dont le JDD ne révèle pas les initiateurs, a suscité une controverse sur les réseaux sociaux, où des internautes s'interrogeaient sur la pertinence d'une tribune de "stars" ou de "people" le jour de la primaire de la droite en vue de la présidentielle.







"L'appel d'artistes dans le JDD en soutien de François Hollande, c'est une cause humanitaire?", a pour sa part ironisé la dirigeante du FN Marine Le Pen, dans "Dimanche en politique", sur RTL/LCI/Le Figaro.



En revanche, le "Sarko bashing" leur va bien

Pour Libération, Laurent Mouchard-Joffrin a pu signer l'appel des people

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):