POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 25 octobre 2013

Meuse: une sœur de Leonarda vit aux crochets des Français

Combien de Français n'aimeraient-ils pas être des Rom en France?

Où irait Leonarda si elle revenait en France ?
La maison HLM de Contrisson, avec jardin, dans la Meuse, mise à disposition de la famille Azjavi.  Photo D.W.
La maison HLM de Contrisson, avec jardin,
dans la Meuse, mise à disposition de la famille Azjavi.
Photo D.W.
Dès 6 h 30 hier jeudi, les premiers camions des chaînes de télévision ont déployé leurs antennes paraboliques devant la maison de l'une des familles de réfugiés kosovars Ajvazi.
Léonarda, l’adolescente expulsée a en effet une sœur aînée, dans un petit village près de Bar-le-Duc dans la Meuse, en Lorraine. Avec toute la famille de son concubin, Emina vit "maritalement" avec un des fils de la famille Ajvazi, installée depuis 2006 dans une coquette maison neuve gérée par l’OPH de la Meuse dans un lotissement tranquille de Contrisson qui compte 780 bonnes âmes.
Sa sœur aînée Emina vit dans une autre famille de réfugiés kosovars, les Azjavi dont l’un des fils lui a donné un enfant de quelques mois. Elle est en situation régulière et serait susceptible de prendre en charge sa sœur Leonarda, si celle-ci faisait à Hollande l'honneur de saisir son offre d'un accueil humanitaire, mais sans ses quatre frères et soeurs, ni ses père et mère.
Les huit à dix membres de cette famille arrivée en France en 2002, bénéficiant d’un titre de séjour depuis 2003, ont emménagé dans cette maison trois ans plus tard, après un passage par la Moselle puis, à partir de 2004, à Ligny-en-Barrois, dans la Meuse. 

Bénéficiaire prioritaire d'une maison individuelle dans un lotissement du Conseil général, la famille Azjavi refuse de s’exprimer officiellement. Plusieurs couples avec enfants cohabitent dans cette maison, au fil des ...rapprochements familiaux. Ils bénéficient d’aides au logement et d’autres dépenses de la vie quotidienne. Plusieurs enquêtes ont vérifié qu’il y avait bien une filiation et que leur train de vie correspondait à leurs revenus. Deux berlines allemandes sont garées devant la maison.

Des avantages sociaux qui font jaser

Dans le village de Contrisson, les membres de la famille sont jugés "provocateurs" au regard des aides sociales dont ils bénéficient et dont ils se vantent. Même si parfois des fêtes ont généré quelques discussions de voisinage, ils ne posent pas de rééls problèmes.  

Emina était injoignable hier et sa belle-famille ne veut pas de publicité. Le père de son enfant travaillerait dans la Meuse sans qu'il soit possible de savoir dans quel secteur. Le père de ce dernier, chef de famille, n’aurait pas d’activités en raison de problèmes de santé. Officiellement, les enfants sont scolarisés dans les écoles du lieu.

Leonarda pourrait-elle vivre ici ? 
"Ce n’est absolument pas à l’ordre du jour. Ce dossier est géré directement par le ministère de l’Intérieur. Rien n’est envisagé. De toute façon, il faudrait que Leonarda fasse une demande officielle à l’ambassade de France, avec une autorisation parentale", répond Isabelle Dilhac, préfète du département.

Financièrement, qui la prendrait alors en charge ? 
Christian Namy, président UDI du Conseil général de la Meuse, est très clair : "Pour l’heure, nous ne sommes pas sollicités sur ce dossier. Si nous devions l’être, je serais vigilant. Sa sœur majeure, présente dans le département, devrait récupérer l’autorité parentale. Ensuite, soit Leonarda est prise en charge par sa famille totalement, soit elle demande l’aide financière du Département, dont le montant sera fixé par une commission, comme pour tous les cas de ce type. Nous sommes dans un cas typique d’une décision prise au niveau national. Aussi, tout frais engagé par le Département dans ce dossier fera l’objet d’une facture envoyée à l’Élysée."



1 commentaire :

  1. ça c'est un exemple parmi combien de millions................voilà une des causes grandes causes cher à nos politiques de m..rde qui font du social avec notre argent....... responsables de notre ruine, voilà pourquoi on nous spolie de nos biens jusqu'à remonter sur 15 ans en arrière...............pourquoi pas aussi des rappels d'impots ou de taxes sur 20 ans...........

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):