POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 4 juin 2008

Brice Hortefeux, candidat aux Européennes 2009

Le ministre sollicitera le renouvellement de son mandat européen
Brice Hortefeux, le ministre de l'Immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du codéveloppement du gouvernement François Fillon, a annoncé dimanche 1er juin qu'il sera candidat aux élections européennes de juin 2009. "Je serai candidat au renouvellement du mandat qui était le mien avant que j’entre au gouvernement", a-t-il dit lors du "Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro".
Interrogé sur son maintien au gouvernement s'il est élu au Parlement européen, Brice Hortefeux a répondu que « ce sera la décision du président de la République ».

Homme de cabinet, Brice Hortefeux se présente pour la première fois à un suffrage populaire comme tête de liste UMP dans la circonscription Massif-Central Centre en 2004. Sa liste est alors devancée par celle du Parti socialiste mais il est néanmoins élu et siège au Parlement européen, alors qu’il n’a encore jamais été ministre. Ce sera du 2 juin 2005 au 15 mai 2007, en qualité de ministre délégué aux collectivités territoriales auprès du ministre d'État (ministre de l'intérieur) dans le gouvernement Dominique de Villepin.
Son assise régionale est ancienne.
Il est, depuis 1992, élu au Conseil régional d'Auvergne, jusqu'en 2004, et entre 1998 et 2004 président de la Commission des finances et rapporteur du budget du Conseil régional d'Auvergne.
Il a succédé en 1999 au Parlement européen à Nicolas Sarkozy, démissionnaire.
Il est réélu conseiller régional d'Auvergne lors des élections régionales des 21 et 28 mars 2004, sur la liste d'union UMP-UDF conduite par Valéry Giscard d'Estaing (région d'Auvergne, section départementale du Puy-de-Dôme).
Puis il mène la liste UMP-UDF pour les élections européennes de juin 2004 dans la circonscription Massif central-Centre.
Après sa nomination au gouvernement en juin 2005, il met fin à son mandat de député européen au sein du Groupe du PPE-DE. Jean-Pierre Audy, troisième sur la liste de 2004, lui succède.
Le 30 novembre 2007, par un communiqué envoyé au journal La Montagne, il renonce à se présenter à l'élection municipale à Clermont-Ferrand en mars 2008, dans le respect du nom cumul des mandats.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):