POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 8 janvier 2008

Service minimum d’accueil mis en œuvre dans les écoles

Expérimentation prévue lors de la grève du 24 janvier
Le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, a annoncé la mise en place du service minimum d'accueil des élèves dans l'Education nationale. La grève de la fonction publique le 24 janvier servira de journée test, puisque le ministre a adressé une directive en ce sens aux recteurs.
"C'est une grève qui sera sans doute forte puisque toute la fonction publique a décidé de s'y associer et donc ce sera un très bon test pour nous", a déclaré le ministre de l'Education sur LCI. Il a rappelé qu'il avait proposé aux maires de communes où des écoles sont implantées de leur rembourser les frais d'accueil des enfants en cas de grève. Les sommes prélevées aux enseignants grévistes pourront en effet être redistribuées.

Xavier Darcos a également confirmé sa volonté d'amener les enseignants (Aschiéri, FSU, à droite) à se déclarer gréviste 48 heures avant le début d'une grève. "Ce sera la difficulté mais j'y tiens beaucoup, il faut que les inspecteurs d'académie aient une clarté de la situation au préalable", a-t-il expliqué. Que les familles puissent s’organiser semble être également un impératif incontournable par les promoteurs du respect et de la morale républicaine, sans otages.
Si le dispositif ne devait pas fonctionner, "il faudra aller plus loin", a prévenu le ministre de l'Education "parce que le président de la République l'a dit, le service minimum ça fait partie de notre projet politique". "Je ne reculerai pas sur ce sujet."
Il faudrait voir que les fédérations de parents, dont la FCPE, ne rejoignent pas la préoccupations des parents, dans l’allégresse.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):