POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

dimanche 27 août 2006

Royal, ils sifflent ton nom.
L’hébergement de l’université d’été chez l’une des candidates à l’investiture socialiste aux Présidentielles 2007 était encore un avantage éhonté consenti par le n°1 du PS, Flamby 1er, à sa compagne, Marie-sEGOlène Royal, au détriment des cinq autres déclarés ou supposés. Abus de pouvoir? Au nom du rassemblement ?

La démocratie, on en parle beaucoup au PS, mais on ne l’applique pas aux autres ; la direction la confisque à son seul profit, celui de la paire diabolique Royal-Hollande. Hollande devrait être sévèrement condamné ; or, il ne l’est pas (encore). Ce qui démontre que l’appareil est complètement noyauté. La pression anti-démocratique exercée contre les rivaux expérimentés est intolérable pour certains socialistes, mais la presse n’a rien contre. L’événement imprévisible de ce dimanche 27 2006 va-t-il remettre les médias sur la bonne voie de la critique objective et du respect auquel F. Hollande les invite instamment, mais qu'il ne pratique pas lui-même ? Que s’est-il passé ?

Une autochtone, conseillère régionale de Poitou-Charentes, vantait à la tribune les mérites de la Maréchale Me-Voilà-M’As-Tu-Bien-Vue. Elle a notamment salué à plusieurs reprises la "démocratie participative" prônée par la présidentiable. Dans son discours, avec une insistance tout en finesse, Régine Joly a mentionné les résultats obtenus -selon elle- en Poitou-Charentes, sous la présidence de sa suzeraine Madame Royal. Service commandé.
Elle s'est faite copieusement siffler par plusieurs centaines de militants en clôture de l'université d'été du PS, à La Rochelle.
"Les militants, on n'est pas des supporters! On n'est pas des groupies!", a expliqué Arnaud de Morgny de Maeyer, adhérent encarté à la fédération socialiste de Paris.
"Elle faisait la pub de Ségolène et c'est insupportable dans un discours de clôture", a ajouté Gilles Séraphin, militant de Haute-Savoie.
"C'est du jamais vu, elle chante les louanges de Ségolène", s'est indigné un autre.
Il est donc des jeunes socialistes qui n'ont notamment pas apprécié cette publicité explicite et déloyale. Les méthodes de Marie-sEGOlène Royal finissent-elles par outrager la base ?
"La ficelle est énorme", s'emporte une militante de DSK devant les journalistes. D’autant plus qu’avant Régine Joly, Catherine Quéré, vice-présidente de Poitou-Charentes, avait souligné qu'il était "formidable" de travailler avec la présidentiable favorite des sondages. Avis personnel, subjectif et téléguidé.
La « démocratie participative », telle qu’elle s’est imposée dans la Région et tend à s’étendre au PS.

Bien qu’elle ne figurât pas au programme officiel de la dernière matinée de l'université d'été, réservée aux discours des responsables du PS, mais parce qu’elle est chez elle, sur son territoire et sait recevoir avec courtoisie, la démocrate Maréchale Royal a pris place dimanche matin au premier rang devant la tribune. Elle affichait ses faux airs doucereux et innocents, à côté du numéro 2 du PS, …frère François Rebsamen, qui a été grondé -pour la galerie- par Flamby 1er, mais n’a pas été sanctionné pour l’anathème prononcé contre le Che français, D’Jack Lang, le révolutionnaire, et D. Strauss-Kahn, en sa qualité de responsable de la …coordination. Il n’a donc pas été expédié en maison de redressement pour délinquants. Le copinage au PS est institutionnel.

Au soir du dernier jour de cette université d’été, F. Hollande est apparu sur TF1, de son ami Bouygues, pour rappeler qu’il fait don de sa personne au PS et pour souligner l’impérieux besoin de ‘rassembler' les socialistes et de ne pas tendre à la droite le bâton pour se faire battre. Pour cela, ils se débrouillent très bien tous seuls…. Il souligne ainsi qu’ils ne sont pas unis et que sa tutelle est contestable et sa personne contestée.
Ses jours à la tête du PS sont-ils comptés ?

Pour nombre de militants, ce sera RIEN...
Les médias à la solde et les sondeurs militants de tous poils ont encore vu clair!...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):