POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

dimanche 20 août 2006

Jack Lang disjoncte.












Dans une interview au Nouvel Observateur daté du 17 août, D'Jack Lang a affirmé: "je crois être celui qui pourra le mieux réussir la double mission qui attend le prochain président." Sans cette tête pensante, que deviendraient les socialistes, en effet ?
Pensée du jour :
Les gratifiant chaque jour d’un nouveau conseil pour diriger leurs vies, l’illustre candidat à l'investiture du PS a ensuite souhaité, vendredi 18 août sur RTL, que les socialistes s'élèvent "au-dessus de leurs egos" et de leurs "petits égoïsmes personnels", pour choisir leur candidat à la présidentielle. Bien vu!
"Je ferai tout pour parvenir à l'émergence d'une solution qui ensuite nous permettra de gagner les élections", a-t-il enfin ajouté. Fort bien !
Il a souligné que les Français "se sentiront plus heureux après une élection qui sera le résultat d'une confrontation claire, loyale et nette". Qui est visé, Flamby 1er? Parfait !

Le malheur, c’est que, dans le même temps, l'ancien ministre, professeur, actuel député et candidat à la candidature du PS pour la prochaine élection présidentielle, fait au Nouvel Observateur daté du jeudi 17 août une déclaration de nature à inquiéter sur son état mental.
L’hallucination:
Il narre ainsi en effet l’une de ses apparitions publiques: "J'étais l'autre jour au Festival des Vieilles Charrues. Un événement extraordinaire, inventé, porté par des bénévoles. La preuve de la vitalité de ce pays, qui n'attend qu'une délivrance... On m'attrapait dans les allées. 'On sera avec vous l'an prochain, débarrassez-nous de cette droite !' Je suis monté sur scène pour saluer Jamel Debbouze. 50 000 jeunes m'ont applaudi. Ils criaient, 'Jack président !' "
La réalité : témoignages.
Après la publication de l'entretien, nouvelobs.com a reçu plusieurs mails de lecteurs qui vont à contresens des déclarations de Jack Lang.
1- Ainsi, Céline H.: "M. Lang n'est pas monté sur scène: il a salué Jamel Debbouze en coulisse, ce qui a été rapporté et photographié dans l'édition bretonne d'Ouest France. En aucun cas il n'a été acclamé par les 50.000 spectateurs (qui d'ailleurs ne sont pas tous jeunes...) aux cris de "Jack président". Pur mensonge électoraliste!!"
2-
Même son de cloche de Robin C., qui écrit: " (…) il annonce dans son entretien être passé sur scène lors de Jamel! C'est FAUX. Pour avoir vu le spectacle de JAMEL, qui fut au passage excellent, Lang n'est jamais venu et il n'a encore moins reçu de 'Lang Président' par 50 000 jeunes !"
3- Cette version est confirmée par Ouest France, qui faisait partie de l'équipe qui a couvert le festival des Vieilles Charrues. Laurent Frétigné et plusieurs de ses confrères sont catégoriques: "Jack Lang n'est jamais monté sur scène pour saluer Jamel Debbouze. Il est certes venu au festival le week-end des 22 et 23 juillet. Il a bien assisté au concert de Raphaël puis au concert de Cali le samedi, à la suite duquel Jamel est monté sur scène faire son show, mais en aucun cas il n'est, lui, monté sur scène et ne s'est donc fait acclamer par 50.000 jeunes". Le compte-rendu du spectacle par Ouest France indique d'ailleurs que Jack Lang se trouvait dans la tribune VIP. "De toute façon, commente Laurent Frétigné, les organisateurs n'auraient jamais laissé faire. Ils sont assez vigilants sur le fait que la scène ne devienne pas une tribune politique". Or, cette ficelle ‘électoraliste’ est des plus grossières, mais surtout révélatrice d’un ego azimuté et donc d’un mental délabré.
En voilà donc un, Lang, qui est tellement ‘usé’, jusqu’à la corde, qu’il ne sait plus ce qu’il fait.

Nouveau cas médical chez les socialistes : cette fois, un dédoublement de la personnalité ! Se prend-il pour Raphaël ? Les électeurs pensent-ils élire Jamel Debbouze, en l’élisant? Ce serait ‘cocasse’, dirait Yves Jego… Soit ! En fait, l’heure est grave : n’importe qui se porte candidat à la magistrature suprême, même des ‘responsables’ socialistes qui ont manifestement des problèmes psychologiques. Entre la Maréchale-Me-Voilà-M’As-Tu-Bien-Vue qui ne veut pas ébruiter un cambriolage de l’une de ses résidences, mais dont elle rend responsable le Ministère de l’Intérieur, sans preuves, et D’Jack Lang qui, telle Jeanne d’Arc, entend des voix qui l’appellent à sauver la république française, les électeurs ont de quoi s’alarmer.
Va-t-il conserver son poste d’enseignant, dans cet état ?… Qui osera lui recommander une bonne maison de repos, comme à la camarade Marie-sEGOlène ? Mais attention, pas dans le même établissement : elle pourrait l’accuser de fouiller son armoire…
Seul point positif : on n’en est pas encore au stade de la camisole de force.
Ils sont en proie avec leurs démons. Que pouvons-nous faire pour eux?...
A surveiller…




On aimerait le savoir en prise avec la réalité présente...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):