POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

lundi 14 août 2006

G. Sarre pour une ré-orientation du PS.
Georges Sarre, premier secrétaire du Mouvement républicain et citoyen (MRC), estime qu'une "réorientation du PS est nécessaire" : à part qu’il critique la direction du parti socialiste, comprend qui peut ce qu’il entend par là.
Le maire du XI° arrondissement très contestataire de Paris -plateforme tournante du réseau Education Sans Frontières (ESF)- , ajoute qu’il faut "arrêter d'invoquer sans cesse le 21 avril 2002", à propos de la prochaine élection présidentielle de 2007. Ce que disent tous les partis de gauche à la ramasse qui pour exister aus dernières élections ont eu besoin des parrainages de maires socialistes. Or, les temps se font maintenant très difficiles!
Il clarifie un peu ses propos en déclarant que "sur le fond et sur les questions électorales, le PS semble jusqu'à présent plus soucieux de maintenir le statu quo que de créer les conditions du rassemblement et du succès". Il critique aussi "l'absence de dynamique de rassemblement sur des bases politiques nouvelles".
A propos de la demande du premier secrétaire François Hollande aux élus socialistes de ne pas parrainer d'autre candidat que celui du PS, le premier secrétaire du MRC estime que cette initiative est "légitime" mais qu'"elle révèle naturellement une inquiétude et une certaine nervosité".
Penser qu’il est plus modéré que les autres est hasardeux, car ce proche de Jean-Pierre Chevènement travaille pour son camarade, qui laisse planer le doute sur une éventuelle candidature en 2007. Il affirme: ""Nous serons prêts avant novembre Aucune contingence ne contraindra la décision de Jean-Pierre Chevènement".
Les 500 signatures de parrains semblent cependant difficiles à rassembler. Et si ils avaient encore besoin de l'aide de maires renégats socialistes. Les maires socialistes se laisseront-ils intimider par Flamby 1er ? Le PS est plus centralisé qu'il ne veut bien le dire...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):