POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

jeudi 24 août 2006

Breton-Villepin : prime de transport pour salariés.
A l'écoute des besoins des Français et afin d'atténuer les conséquences de la flambée du prix des carburants, le gouvernement envisage de mettre en place dans les entreprises, sur la base du volontariat, une prime de transport pour les salariés, sur le modèle du "ticket restaurant". Thierry Breton a exprimé sur France-2 le souci du gouvernement de permettre "d'accompagner [nos] compatriotes qui utilisent beaucoup les transports pour se rendre à leur lieu de travail et alléger un peu leurs factures".
Le Ministre de l’Economie a expliqué que "le Premier ministre annoncera les mesures" et notamment "une mesure très précise qui ira directement dans la poche des consommateurs, qui allégera leurs factures transports".
"L'ensemble des acteurs" financera cette mesure, a précisé Thierry Breton. "On est en train de finaliser tout cela". Concernant la hausse du pouvoir d'achat, Thierry Breton a dit comprendre les inquiétudes des Français. "Nos compatriotes ont l'impression qu'ils ne voient pas toujours l'impact de l'augmentation de la croissance sur leur pouvoir d'achat", a-t-il observé. "On a l'impression dans son porte-monnaie qu'on en a un peu moins", a noté le ministre des Finances qui modernise Bercy. "Nos compatriotes consomment différemment. Il y a beaucoup de dépenses aujourd'hui: le téléphone, le téléphone portable, la télévision, Internet, les contrats d'assurance, tout ce qui fait que le premier du mois par prélèvement on vient vous retirer une petite partie du pouvoir d'achat", a analysé Thierry Breton. Et pour conclure, il a annoncé: "je souhaite que nous ayons la possibilité très vite à l'automne de présenter une grande loi consommation qui permettra de protéger les consommateurs, contre précisément tous ces abus".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):