POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

jeudi 20 mars 2014

Affaire des Irlandais de Vincennes: François Hollande était-il déjà l'informateur d'Edwy Plenel?

Plenel a-t-il failli se vendre et livrer son informateur?

Voici l'article d'Europe 1 sur ce soupçon:

"Il lâche cette phrase énigmatique, [François Hollande était-il l'informateur d'Edwy Plenel dans l'affaire des Irlandais de Vincennes ?] porte sa main devant la bouche, et ne développe surtout pas. Edwy Plenel pense peut-être avoir fait une entorse au sacro-saint secret des sources ? Invité de l'émission On n'est pas couchés sur France 2 samedi soir, il n'affirme en tout cas pas clairement que François Hollande était son informateur lors de l'affaire des Irlandais de Vincennes, en 1983. Mais il parle là de l'actuel président de la République. Le sujet est donc sensible.

Edwy Plenel est interrogé sur sa vision du journalisme par Natacha Polony. Et sur son traitement de l'affaire Clearstream. La chroniqueuse estime que le patron de Mediapart porte une "admiration sans borne" pour Dominique de Villepin. Il nie, souligne qu'il vouvoie l'ancien Premier ministre.

Contrairement à l'actuel président de la République. Alors qu'il n'est aucunement questionné sur ce sujet, Edwy Plenel lâche cette phrase :
Je tutoie François Hollande que j'ai connu -que je ne vois plus- membre de cabinet il y a trente ans avec qui j'ai fait un livre. Pourquoi ? Parce que, vous savez que souvent les meilleures sources, ce sont les membres de cabinet. [Fait-il allusion à la Dircab de Taubira, Christine Maugüe,  dont le mari est Bernard Rullier, conseiller de ...François Hollande ? ] Peut-être qu'au moment de l'affaire des Irlandais de Vincennes, François Hollande était une bonne source ! Mais y a le secret des sources... Pardon, oulala ! 
Rires dans l'assistance. Edwy Plenel enchaîne. Mais le mystère reste.
En 1983, François Hollande était directeur de cabinet de Max Gallo, porte-parole du gouvernement de Pierre Mauroy, Premier ministre de François Mitterrand.

Les "Irlandais de Vincennes" étaient trois hommes soupçonnés de terrorisme, arrêtés dans leur appartement de Vincennes, puis incarcérés pendant plusieurs mois. L'Elysée s'était immédiatement félicité de cette arrestation. Mais ces trois hommes seront finalement blanchis.

[Edit 20h30] Sur Twitter, dimanche 31 mars, au lendemain de la diffusion de l'émission de Laurent Ruquier, Edwy Plenel assure le sous-titrage de la séquence. François Hollande "ne connaissait rien à cette affaire", rectifie-t-il :

Irlandais de Vincennes 1/3: non Hollande ne connaissait rien à cette affaire qui, journalistiquement, s'est étendue de 1983 à 1985. A suivre
— Edwy Plenel (@edwyplenel) 31 mars 2013

Irlandais de Vincennes 2/3: j'ai connu FH en 1983, alors dircab de Gallo, porte-parole. Et je lui ai montré que la com officielle mentait.
— Edwy Plenel (@edwyplenel) 31 mars 2013

Irlandais de Vincennes 3/3: les sources des journalistes sont variées. Ce ne sont pas des balances ni des indics, elles ne sont pas à vendre
— Edwy Plenel (@edwyplenel) 31 mars 2013

Les liens entre François Hollande et Edwy Plenel intéressent en tout cas les médias. 
Le 23 mars dernier, l'émission Dimanche Plus retrouvait une vidéo datant de 2010, dans laquelle on aperçoit François Hollande et le le journaliste discuter. Les deux hommes se tutoient, effectivement.


François Hollande parle au patron de Mediapart, et lui demande :
T'as pas encore arrêté le délinquant ?
Edwy Plenel répond :
Non, je fais mon travail !
François Hollande est ensuite interrogé sur l'utilité de Mediapart, et prononce une phrase lourde de sens, alors qu'elle est ressortie quelques jorus après le départ du gouvernement de Jérôme Cahuzac, suite aux révélations de Mediapart :
Mediapart n'est pas au service de l'opposition. D'ailleurs je pense que lorsque nous serons, j'espère à partir de 2012 en responsabilité, il y a tout à craindre de ce que sera ce devoir d'information, de critique qu'exercera, je n'en doute pas Edwy et son équipe.
VOIR et ENTENDRE  les promesses de revanche et de harcèlement  de Nicolas Sarkozy par le "sale mec" François Hollande qui prend Edwy Plenel par le bras à l'université d'été du PS en 2010:


On aimera aussi revisionner cette mise en cause de la rigueur morale de François Hollande (lien) à l'aube de sa carrière politique quand François Hollande se faisait passer pour un leader de la ...droite.

Francois Hollande venu de droite a pris le train socialiste en route quand Francois Mitterrand est arrivé à l'Elysée. Ce parcours du fils d'un soutien de Tixier-Vignancour (extrême droite) jusqu'à l'investiture PS pour la présidentielle 2012 est-il connu des militants et des électeurs socialistes ?


Cette affaire a rebondi sur le plateau de Canal + quand le chroniqueur politique Jean-Michel Apathie a révélé les bandes d’un entretien radio donnée par le mystérieux "Caton". André Bercoff n’avait pas souhaité passer sur France Inter, de peur que ses confrères journalistes reconnaissent sa voix. Il envoya donc au front un jeune inconnu, membre de la cellule Attali à l’Elysée, un certain François Hollande… Un talent prometteur ! Lien Le Parisien

VOIR et ENTENDRE l'indignation d'Aphatie:


L'histoire est un éternel recommencement ?


4 commentaires :

  1. C'est dommage, les déclarations de PLENEL SONT ILLISIBLES..................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour nous, tout est actuellement lisible.
      Etes-vous venu(e) sur le blog avant une possible mise au point technique? Voulez-vous préciser si le problème est réglé ou en dire plus? Merci.

      Supprimer
  2. Les fonds d'écran des textes affichent des caractères genre point d'interro jaunes fluo énormes sur lesquels les phrases des personnages sont tellement d'une pale que je ne peux les lire. Puisque personne d'autre ne semble gêné, ne vous embêtez pas pour moi, je vais tenter de les retrouver sur internet.
    Cela ne m'empêchera pas de venir lire votre prochain billet.
    Lisa

    RépondreSupprimer
  3. Le désagrément que vous signalez nous interpelle d'autant plus que nous ne le constatons pas. Nous avons effectué une capture d'écran de deux des citations de Plenel qui semblent poser problème, mais ne savons pas comment vous l'adresser.
    Croyez bien que vous ne nous "embêtez" nullement en nous signalant un problème et vous remercions de votre fidélité.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):