POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 5 juillet 2008

Les 14 lauréats du ministère de l'Immigration et du codéveloppement

Bice Hortefeux récompense les"réussites authentiques"
Le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux a remis pour la première fois le jeudi 1er juillet à Paris des prix de l'intégration et du codéveloppement à 14 lauréats, exemples de "réussites authentiques".
Au cours d'une cérémonie au ministère de l'Immigration, Brice Hortefeux a récompensé "trois formes de réussite" en décernant les prix "du parcours d'intégration réussie", "du soutien à l'intégration" et du "codéveloppement".

Le prix du parcours d'intégration réussi a été décerné à cinq personnes, Mmes Kyu Jeong Jeon, arrivée de Corée du sud en 2001 et qui a crée un restaurant gastronomique, Mariam Partskhaladze, de Géorgie, elle aussi arrivée en 2001, créatrice de vêtements, Concesca Nsenga, réfugiée du Rwanda, mère de quatre enfants et aide-soignante, ainsi que MM Jean-Baptiste Subayi Kamuanga, arrivé du Congo en 1985 et chirurgien au CHU d'Angers et Florim Muaxeri, réfugié du Kosovo et écrivant "parfaitement" le français.
Le prix du soutien à l'intégration a également été décerné à cinq associations ou personnes physiques: l'association Al Kalam, qui travaille à la défense et à la promotion des femmes dans les Alpes-Maritimes, Nora Atamna, qui favorise l'emploi des jeunes filles des quartiers sensibles à Vesoul (Haute-Saône), la SA Spanghero qui organise des cours de français pour ses salariés d'origine étrangère à Castelnaudary, l'association Générations Futures (intégration par le sport dans les quartiers Nord de Marseille) et le Club des 1.000 entreprises citoyennes d'Auvergne.
Pour le prix du codéveloppement, le jury a récompensé de jeunes diplômés "qui font le pari du retour au pays": Abdoulaye Diouf (confection textile à Dakar, Sénégal), Brahima Kane (pharmacie à Bamako, Mali), Magatte Salekh (entreprise piscicole au Sénégal). Il a aussi décerné ce prix à l'association des ressortissants de Gambi Diaobé en France pour son soutien au projet de barrage hydro-électrique au Sénégal.

La désignation de ces lauréats s'est faite après l'examen de quelque 136 dossiers recueillis par les préfectures et les consulats sur la base d'un appel à candidatures lancé il y a trois mois.
Le jury était composé notamment de l'ancien footballeur Basile Boli, de Blandine Kriegel, présidente du HCI (Haut conseil à l'intégration), Alix de la Bretesche, présidente de l'Acsé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances), Claude Bébéar, ex-président du conseil de surveillance d'Axa, ou le cuisinier Serge Vieira.

Les lauréats recevront 3.000 euros pour les personnes physiques et 5.000 euros pour les associations.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):