POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

lundi 2 août 2010

Sécurité: l'UMP rappelle l'aveu de naïveté du PS par Jospin

X. Bertrand dénonce aujourd'hui sa nouvelle dérive populiste

Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, a jugé aujour'hui "extrêmement choquante" la déclaration de Martine Aubry sur la supposée "dérive anti-républicaine" du Chef de l'Etat et de sa majorité sur la sécurité et l'immigration.

Devoir de mémoire
"Martine Aubry et le Parti socialiste ne sont ni compétents ni crédibles pour parler sécurité", a-t-il ajouté. Et parce qu'il n'affecte pas d'exprimer de vagues sentiments populistes, il le prouve.
La première secrétaire générale du PS "oublie que la première des libertés dans la République, c'est la sécurité."

L'héritage de Jospin
Il rafraîchit les mémoires en rappelant que, "quand le PS était au pouvoir, il a laissé exploser la délinquance. Lionel Jospin a d'ailleurs reconnu lui-même que la gauche avait faire preuve de naïveté sur la question".

Coincé sur l’insécurité, Jospin avait reconnu en 2002:
Sur la question de l’insécurité, j’ai pêché par naïveté. Je me disais pendant un certain temps que si on fait reculer le chômage, on fera reculer l'insécurité."

=> Réponse de Daniel Vaillant, ancien ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin: "la gauche n'a pas de leçon à recevoir en matière de sécurité"...
=> Réaction de Nadine Morano (UMP)
"Je pense que le PS reste totalement naïf aux problèmes de sécurité”, a déclaré la secrétaire d’Etat à la famille. “C'est leur responsabilité, c'est leur choix. Ils ne proposent rien depuis 1997. C'est sans doute l'une des causes de l'échec de M. Jospin et ils persévèrent dans cette voie."

L'UMP déplore l'inadéquation chronique du PS
"Je trouve terriblement choquant que le PS et Mme Aubry trouvent qu'il n'y a rien de nouveau à faire pour faire reculer les nouvelles formes de violence", a ajouté le responsable de l'UMP.

"La nationalité française se mérite"

"Je trouve terriblement choquant que de très nombreux élus socialistes s'opposent à la politique du gouvernement, en refusant par exemple le développement de la vidéo-surveillance dans leur commune".

"Je trouve également extrêmement choquant que face aux derniers faits que nous connaissons, à Grenoble puis à Saint-Aignan, le PS propose des colloques", a poursuivi Xavier Bertrand, pour qui "jamais le PS ne saura apporter une réponse crédible à la délinquance et à la violence".
Lien PaSiDupes

Le PS est divisé et parle à tort et à travers
"Le Mouvement populaire est à 100% dans la ligne du président de la République et de Brice Hortefeux (ministre de l'Intérieur) pour davantage d'autorité et de fermeté et pour de nouvelles réponses et de nouveaux textes en matière de sécurité", a-t-il souligné.
"Pour le Mouvement populaire, la nationalité française se mérite et les droits et devoirs qui s'y rattachent sont essentiels", a-t-il conclu.

1 commentaire :

  1. ce que disent les membres de l'ump (pas tous ) est un ramassis d'idiotie, un discours surrané epour flatter les plus bas instints, et faire reelire un presidant qui a échoué partout c'est navrant!

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):