POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mercredi 28 août 2019

54% des Français estiment que leur pouvoir d'achat s'est plutôt affaibli au cours de ces derniers mois

2 Français sur 3 restent pessimistes sur  l'avenir de la société française 

58% des Français considèrent que la politique de Macron n'a pas changé depuis la fin du mouvement des Gilets Jaunes,
confirme le nouveau sondage Elabe "L'opinion en direct", publié ce mercredi.

Résultat de recherche d'images pour "pouvoir d'achat Macron"

Plus de la moitié des Français estiment que
 Macron et Philippe n'ont pas tiré les leçons du mouvement des Gilets jaunes.
 
D'après l'enquête Elabe, "L'opinion en direct", conduite pour BFMTV, 58% d'entre eux considèrent que la feuille de route de l'exécutif n'a pas changé depuis la crise qui a secoué le pays pendant plusieurs mois.


Ce scepticisme est particulièrement pregnant chez les 35-49 ans, dont 72% des interrogés partagent cet avis. Ce chiffre augmente (73%) chez les catégories sociales populaires et moyennes. A contrario, les retraités sont les plus nombreux (56%) à considérer qu'il y a eu un changement dans la politique menée par le gouvernement.

Le changement de méthode n'est pas sensible
En termes d'affiliation politique, les électeurs de Marine Le Pen (76%) et de Jean-Luc Mélenchon (72%), ainsi que les abstentionnistes (66%), portent logiquement le jugement le plus intransigeant vis-à-vis de l'exécutif. Les Français ayant voté pour François Fillon et Benoît Hamon sont plus partagés, 48% et 51% d'entre eux estimant que le chef de l'Etat et le premier ministre ont modifié leur politique "sur quelques aspects".

66% des personnes interrogées jugent inchangés la méthode et le "style" Macron, depuis la fin du mouvement des Gilets Jaunes, en dépit de "Acte II" bidon de son quinquennat, censé être davantage dans la conciliation. Toutes les catégories d'âge et catégories sociales partagent cet avis. Les plus de 65 ans sont les seuls à se montrer plus partagés, 52% d'entre eux estiment que la méthode du président de la République est restée la même.

Les Français veulent croire en leur avenir personnel

A l'aube d'une rentrée chargée en nouvelles réformes, les Français se disent à  64% pessimistes sur "l'avenir de la société française", un chiffre en recul de trois points par rapport à l'année dernière, mais une notion floue. Les catégories les plus optimistes sur cette question sont les 18-24 ans (51% de pessimistes) et les classes sociales aisées (55%).

Politiquement, les plus pessimistes sont les électeurs de Marine Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle (83%), suivis des abstentionnistes (69%) et des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (69%). Les électeurs Macroniens gardent espoir: seuls 44% d'entre eux se disent pessimistes sur l'avenir de notre société.

En revanche, lorsqu'il s'agit de leur avenir personnel, les Français sondés par Elabe 62% se montrent plus optimistes. Cet optimisme décroit avec l'âge, passant de 83% chez les 18-24 ans à 54% chez les plus de 65 ans.

Le pouvoir d'achat, sujet prioritaire

Les Français sont 54% à estimer que leur pouvoir d'achat a été entamé au cours de ces derniers mois, ce qui représente une baisse de 20 points par rapport à ce que relevait Elabe le 31 octobre 2018.

Les femmes (60% des sondées contre 48% des hommes) et les personnes âgées de 65 ans et plus (67%) sont les Français les plus pénalisés par leur pouvoir d'achat.
Ce sujet demeure celui sur lequel Macron et son gouvernement doivent concentrer prioritairement leur action dans les mois à venir. 50% des personnes interrogées mettent le pouvoir d'achat en tête, suivi de la situation des urgences hospitalières (42%), de la lutte contre le dérèglement climatique (36%) et de la lutte contre le chômage (33%)
Moins d'un Français sur trois cite la réforme des retraites comme sujet prioritaire : ils attendent de savoir ce qui les attend.
Résultat de recherche d'images pour "DESSIN HUMOUR pouvoir d'achat Macron"
Echantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération. Interrogation par Internet les 27 et 28 août 2019.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):