POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 1 juin 2014

Tuerie au Musée juif de Bruxelles: un Français connu des services de police interpellé à Marseille

Ce djihadiste de retour de Syrie a-t-il subi le prosélytisme de Hollande et Fabius en faveur des rebelles islamistes ?

Racisme de BFMTV qui présenta d'abord le tueur comme "Blanc"...

Blanc, certes, mais pas comme on l'entend
Le correspondant de la chaîne d'information en continu s'était révélé partisan, en détournant l'attention des intégristes maghrébinsau vu des vidéos de surveillance. Le Français soupçonné d'avoir tué quatre personnes le samedi 24 mai au Musée juif de Bruxelles (Belgique) est en garde à vue depuis vendredi. Le porte-parole du Parquet fédéral belge, dont le procureur donnera une conférence de presse à 15 heures, a confirmé cette arrestation.
Un mandat d'arrêt européen a été émis par la justice belge en vue de l'extradition du suspect, après son aller et retour criminel, ni vu ni connu, a indiqué la RTBF (radio et télévision publiques belges).

L'individu, appréhendé à Marseille (Bouches-du-Rhône), était en possession d'un fusil d'assaut Kalachnikov et d'un revolver avec des munitions. Il s'agit d' "armes du type de celles utilisées le 24 mai à Bruxelles", selon une source proche de l'enquête. Le suspect possédait aussi une caméra portative de type GoPro. Après le drame, la presse belge avait rapporté que le tueur portait une caméra fixée à la bandoulière d'un de ses sacs. Parmi ses vêtements se trouvait également une casquette semblable à celle que portait le tireur du Musée juif d'après les images de vidéosurveillance diffusées par la police belge

La garde à vue du tueur peut durer jusqu'à jeudi

Cet homme âgé de 29 ans, Mehdi Nemmouche, originaire de Roubaix (Nord), est soupçonné de s'être rendu rendu en Syrie en 2013 auprès de jihadistes. Il était fiché pour ces raisons par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), mais il avait pu voyager sans encombres, traversant la France de part en part.
Il a été arrêté à la gare routière Saint-Charles à Marseille par les douaniers, lors d'un simple contrôle, alors qu'il se trouvait dans un autocar en provenance d'Amsterdam, via Bruxelles. Selon BFMTV, ce binational avait l'intention d'aller se réfugier en Algérie pour échapper à la police.

Remis vendredi aux agents de la DGSI, le tireur présumé y a été placé en garde à vue à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), notamment pour assassinat et tentative d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste, a précisé une source judiciaire. Sa garde à vue, qui a commencé vendredi à la mi-journée, peut durer 96 heures, c'est-à-dire jusqu'à mardi, voire 144 heures jusqu'à jeudi, si les enquêteurs devaient invoquer une menace terroriste imminente.

VOIR et ENTENDRE les commentaires de Claude Guéant à Europe 1 sur le sujet  




Quelle est la part de responsabilité de Hollande et Fabius?


Ont-ils incité ce jeune, comme les autres, en soutenant les rebelles islamistes en lutte contre le pouvoir légitime syrien de Bachar el-Assad ? En cautionnant la révolte des intégristes radicaux, ont-ils validé la démarche djihadiste de Mehdi Nemmouche, ainsi que la tuerie de Bruxelles ?   

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):