POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 19 mars 2013

Vers un contrôle socialiste des naissances dans les familles aisées

Pour une politique discriminatoire de la natalité
 et un coup de boost à la procréation sociale


Le député socialiste Gérard Bapt préconise de diviser par deux les allocations familiales des familles les plus aisés


Cette mesure permettrait, selon lui, à l'Etat d'économiser trois milliards d'euros dans le cadre de la réforme visant à redresser les comptes de la branche famille de la Sécurité sociale, estime le rapporteur du Budget de la Sécurité sociale à l'Assemblée nationale, dans un entretien au journal Les Echos, mardi.
"Nous proposons de fixer ce plafond au niveau de celui de l'allocation de base de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje)", soit environ 53.000 euros par an pour un couple avec deux enfants et un peu plus de 61.000 euros pour une famille avec trois enfants, précise-t-il.



Gérard Bapt aimerait accabler ces mêmes familles 
encore davantage 

Ce médecin-cardiologue préconise donc en outre de supprimer le complément d'aide au mode de garde, un dispositif qui prend en charge la garde d'enfants à domicile ou chez une assistante maternelle.

Ces deux mesures, qui permettraient de dégager trois milliards d'euros supplémentaires, mais elles remettent pas en cause le principe d'universalité des allocations familiales, soutient l'élu, indiquant ainsi quel est l'objestif  réél poursuivi.

"Aujourd'hui, plus les revenus sont élevés, plus les aides à la garde d'enfants sont importantes", lance-t-il, sans considération du nombre d'enfants. Pour nous, le montant mensuel des allocations familiales varie selon le nombre d’enfants à charge au foyer : 2 enfants : 127,05 €; 3 enfants : 289,82 €. Sur son assertion, nous demandons un complément d'information à ce bon médecin eugéniste.


Une mesure discriminatoire

Gégé Bapt (PS)
Eugénisme idéologique socialiste

Alors que l'exécutif socialo-écolo fait le forcing sur le  mariage homosexuel, la procréation médicale assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA) destinés aux couples lesbiens et gays, les couples hétérosexuels seraient stigmatisés du fait du montant de leurs revenus.

De quoi, à cette occasion, renvoyer les femmes aux fourneaux...

C'est Mozart qu'on assassine !
En 1871, Darwin, père de la théorie de l'évolutionnisme, reprend les conclusions de Galton sur l’hérédité en affirmant qu'il est probable que le "talent" et le "génie" chez l'homme soient héréditaires (La Descendance de l'homme et la sélection sexuelle). Il lui paraît également vraisemblable que les protections sociales vont à l’encontre de la sélection naturelle. Quant à lui, il se refuse toutefois à en tirer des conclusions politiques. 

Il s'agit en fait d'une mesure castratrice
consistant non pas à réduire les aides à certains, mais à brimer les familles qui ne font pas le troisième enfant pour des raisons économiques et ...agrandir la maison.
On devient en effet "famille nombreuse", avec les aides qui l'accompagnent, tels les transports par la SNCF avec une carte spéciale offrant des tarifs avantageux dans le train et le métro.

A l'inverse,  Bapt offre une prime à la polygamie 

L'invraisemblable quantité de mères musulmanes seules n'a pas interpellé le député socialiste, président du groupe d'amitié France-Syrie à l'Assemblée. Comment ce législateur socialiste - depuis 16 ans - pourrait-il pourtant ignorer l'existence de l'API, allocation de parent isolé, une prestation sociale étendue en 2008 par Martin Hirsch, et  versée par les caisses d'allocations familiales (CAF) pour aider financièrement certaines familles monoparentales, dont les  mères musulmanes "abandonnées" par le polygame qui ponctionne les mères sur chacun de ses enfants.
Réception à l' Elysee des mères
de familles francaises méritantes:
7- 6 et 5 enfants le 4 décembre 2012
Le PS fait la promotion d'une France musulmane

Bapt, 67 ans, et ses camarades se sont-ils demandés si la politique comptable, discriminatoire et communautariste qu'ils promeuvent est compatible  -et cohérente !- avec une république laïque ?

"Les 10 % de familles les plus pauvres ne bénéficient que d'une centaine de millions d'euros au titre du complément mode de garde, contre plus de un milliard pour les 10 % de familles les plus aisées", polémique-t-il. "Dans une période où tout le monde est appelé à faire un effort, il nous semble juste de solliciter les foyers les plus aisés," ajoute-il. Ce qu'il ne dit pas, c'est que dans leur immense majorité, les femmes musulmanes restent au foyer et n'ont pas en plus droit à complément mode de garde. 

Le député-maire socialiste serait-il d'une "parfaite" mauvaise foi ?

La proposition Bapt déchire la majorité socialo-écolo 


Didier Migaud (PS), initiateur de la discrimination
Au mois de février, Didier Migaud, président de la Cour des comptes, avait avancé une piste de réflexion : fiscaliser les allocations familiales afin de contribuer au redressement des comptes de cette branche, qui nécessiterait 2,2 milliards d'euros d'économies d'ici 2016.


Bapt, petit soldat

Rapporteur du budget de la Sécurité sociale à l'Assemblée, le Dr. Bapt reprend la palpation de l'opinion et préconise de toucher la droite sans bouger la gauche, comme dirait J. Chirac:  sans toucher au portefeuille des ménages les plus modestes. "Les allocations familiales ne seraient pas supprimées, elles seraient seulement réduites", explique-t-il.


Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, s'est dite lundi opposée à une fiscalisation des allocations familiales, estimant que d'autres perspectives peuvent être envisagées.

"Au fond, cela aboutirait à ce que des ménages modestes qui ne paient pas aujourd'hui d'impôt soient touchés", a-t-elle tenté de faire comprendre aux Migaud-Bapt, sur iTélé. 

Mais la ministre serait prête à avaler la couleuvre si on la violentait. Hésitante, elle a en effet admis ne pas être "certaine que l'organisation des prestations familiales telle qu'elle existe aujourd'hui soit parfaitement efficace."

Le sujet est "sur la table" pour être "regardé"
Hollande et  Ayrault tentent d'évaluer la capacité de rebellion des familles stigmatisées, tout en assurant qu’une refonte des allocations familiales n’est "pas taboue". Matignon n'a-t-il pas commandé un rapport à Bertrand Fragonard, président du Haut Conseil de la famille, et prochain coupable désigné derrière lequel se retrancher: ses conclusions sont attendues fin mars. "Rien n’est tranché. depuis que Hollande a décidé de multiplier les dépenses et cadeaux à son électorat. 
Il s'agit par avance de culpabiliser l’UMP. Tout le monde voit qu’on a besoin de faire des économies, lit-on désormais dans la presse qui niait les effets de la crise entre 2008 et 2012.  Les media qui ont fini par en admettre l'impact brandisent les patrons du CAC40 qu'ils entendent déjà "hurler à la mort  pour continuer à toucher des allocations familiales !" Hélas, les  familles assujetties à l'impôt ne sont pas seulement celles des grands patrons assumés, tel Pierre Bergé, ou des grands fraudeurs (présumés, SVP !), tel Cahuzac: les salariés seront également touchés aux bourses et les ménagères au panier.

Un sujet hyper-sensible

Mariage gay : le débat commence (mal)
Dans l’opposition l’idée ne passe pas. 
Henri Guaino a ainsi dénoncé une "entreprise de destruction massive de tout notre système social, de notre politique familiale". 

Plus virulent,
le… Parti communiste a critiqué l'attitude d'un gouvernement qui, "entraîné dans une spirale de toujours plus d'austérité, fait pression sur le Haut Conseil à la famille, avec comme objectif l'équilibre des comptes de la branche famille". 

Le Front national a également balayé cette hypothèse, la qualifiant "d'inadmissible".

Pourquoi ne pas stériliser les riches ?

De quelle couleur le triangle sur la poitrine des riches ?


2 commentaires :

  1. Ben c'est assez logique finalement: Si on dissuade bien ces "catholiques nantis d'extrême droite homophobes islamophobes" de faire des enfants, on œuvre pour le long-terme, ça modifie à la source l’électorat, tout comme l'adoption par les gays le modifiera dans le "bon sens"... On prépare tranquillement les moutons de demain (une ère rêvée ou l'on sera tous égaux et surtout socialistes de naissance) et la destruction de tout ce qui dérange le camp des partouzards bien-pensants !
    Quand on vous dit qu'on est en dictature et qu'il faut s’enfuir (puisque nos manifs sont étouffées) il faut le croire !

    RépondreSupprimer
  2. "Les socialistes le disent : salauds de gosses de riches !"

    http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/les-socialistes-le-disent-salauds-de-gosses-de-riches,15618

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):