POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 10 novembre 2007

L'augmentation de salaire de DSK

19.331€ contre $ 420.930 , en faveur de qui?
Le Canard Enchaîné n'en fait pas ses choux gras: il cafarde pourtant, mais en deuxième page et en petits caractères. Le vainqueur est le socialiste Dominique Strauss-Kahn, en tant que directeur général du FMI. De quoi se payer des bottines, chez le maître-bottier de Roland Dumas, ce proche de François Mitterrand.
DSK recevra au moins $420.930 et $ 73.350 de frais de représentation. Le tout, sans impôts, précise le Canard. Qui note pudiquement que c'est beaucoup plus que le président français, après avoir néanmoins crié au scandale à propos de l'augmentation du salaire de Président de la République, porté à moins de 20.000€.
Plutôt que d'admettre qu'il est juste que le président de la V° République ne gagne pas moins que le Premier ministre, façon IV°, l'inénarrable Canard ironise sur la chance de DSK qui "devrait remercier Ségolène de l'avoir empêché d'être candidat à l'Elysée." Vu comme ça... Méchant, toujours.
Allez savoir ce que gagnent les auteurs anonymes des articles du Canard Enchaîné. Quand on pense qu'il faut lâcher 1€20 pour qu'il vous tombe des mains, ça fait cher le ragot du niveau des brèves de comptoir, en moins authentique et carrément tiré par les cheveux... Car faut-il être journaliste pour imaginer des dialogues bidonnés, tous sur le même ton et laborieusement critiques de tout. Et la Cour des Comptes qui n'a même pas le pouvoir de se pencher sur les comptes du Canard: aussi opaques que ses sources, lorsqu'elles sont fournies -si on peut dire? Elles sont presque toutes indéfinies: "une poignée de députés" dont aucun n'est identifiable, ou "devant des visiteurs", sans qu'il soit possible de savoir où et quand, et donc qui, "le collaborateur de Sarko", dont on se saura jamais rien de plus, il est tout aussi indiscret de demander qui est "l'un des Français qui a rendu visite aux six de l'Arche de Zoé..." (secret défense?) , "un grand couturier se désole" -des tenues des entraîneurs de foot-, (couturier anonyme!) "de méchantes langues" (au Canard Enchaîné?), avec abus de la voix passive..., outre l'incontournable conditionnel, la courageuse parade à l'assignation! Bref.
Plutôt que de l'acheter, il vaut mieux le lire chez le dentiste...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):