POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

lundi 9 octobre 2006

Sarkozy : fin de non-recevoir aux appels à la démission du PS.
Les socialistes prennent leurs désirs pour des réalités.
Ils ont de nouveau demandé samedi à Nicolas Sarkozy de choisir entre ses casquettes de ministre de l'Intérieur et de président de l'UMP.
"Un certain nombre de mes adversaires -et c'est leur droit- disent: on ne peut pas être au gouvernement et peut-être un jour candidat, parce qu'il y a trop d'avantages. Mais un certain nombre de mes amis disent: il faut surtout qu'il s'en aille parce qu'il y a trop d'inconvénients à assumer la responsabilité de ministre de l'Intérieur", a observé lundi le locataire de la place Beauvau.
Nicolas Sarkozy a répondu lundi aux appels à la démission lancés par ses adversaires socialistes en rappelant que Lionel Jospin était resté Premier ministre jusqu'à l'élection présidentielle de 2002."Pourquoi ce que M. Strauss-Kahn et Mme Royal trouvaient très bien pour Lionel Jospin serait très mal pour moi?", a demandé le ministre de l'Intérieur sur France-Inter. Il a rappelé que Lionel Jospin avait été "candidat à l'élection présidentielle en étant Premier ministre jusqu'à la dernière seconde de la dernière minute de la dernière heure de la dernière journée".
"La vérité, c'est que j'ai des dossiers, des problèmes à gérer, que je les gérerai. Et le moment venu, je ferai autre chose si je suis candidat", a conclu Nicolas Sarkozy. De même qu’on ne peut pas être candidate et compagne d’un premier secrétaire de parti qui fait tout pour pistonner la dame, tout en occultant ses concurrents au maximum ?
Certes, entre faire des risettes aux journalistes, partout et en tous lieux, ou 'délivrer' des déclarations aussi creuses, généralistes et démagogiques (‘remuer la bouche’…) et travailler à la réforme nécessaire, mais parfois impopulaire, du pays, les Français(es) font la différence; ils ne sont pas dupes!…

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):