POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 16 juin 2012

La note de la France abaissée par l'agence de notation Egan-Jones

Crise de l'euro: Hollande et Ayrault vont nous mettre sur la paille




La note, qui était jusque-là un double "AA", a été abaissée de deux crans, et la perspective est négative. La France avait perdu son "AAA" chez cette agence petite agence américaine en juillet dernier.


Egan-Jones justifie cette décision par le ralentissement de la croissance économique française et la hausse des taux des emprunts publics. Elle prévient que "comme la France a tendance à soutenir ses banques, elle pourrait bientôt se trouver confrontée à d'importantes charges supplémentaires".

Une "tendance désastreuse"

Pour la dette publique, Egan-Jones a constaté une "tendance désastreuse et le pire est encore à venir". Le nouveau président François Hollande va "se retrouver pressé de tenir ses promesses de campagne ce qui en fin de compte affectera la qualité de crédit" du pays, ajoute l'agence.

Les grandes agences de notation attribuent de meilleures notes à la France: Moody's et Fitch lui accordent encore un "triple A", la meilleure note possible, tandis que Standard & Poor's lui a retiré en janvier le AAA, abaissant alors la note du pays d'un cran, à AA+.

5 commentaires :

  1. Les grands économistes socialistes français vont apporter la solution à tous les problémes financiers des europeens............que n'ont ils donné la recette plus tôt, les espagnols n'en seraient pas ou ils en sont.............

    250 milliards d'euros par ici........pour hollande, ON NE SAIT OU IL LES TROUVE.....Ayrault denie tout controle des finances des états par la BCE.....he ben voyons, il parle pour sa chapelle afin de depenser à tout va et aggraver la dette...........mais peu importe il faut tenir les promesses imbeciles faites pendant la campagne pour assurer la réélection en 2017........

    RépondreSupprimer
  2. Tout est dans le rouge, personne n'approuve les socialos( je pense aux grandes instances nationales et internationales),
    les économistes sont en alerte, dénoncent les " impossibilités " de leur programme,
    nos banques(4) ont leurs notes abaissées,
    maintenant c'est la note de la France,
    on va droit dans le mur et
    que font les français, ont-ils perdu la tête ...
    ils ne vont pas voter,
    c'est à se taper la tête contre les murs.

    RépondreSupprimer
  3. Je les entends déjà: "C'est pas nous, c'est la faute au prédécesseur"

    Les socialos ont la mémoire courte! Ils ne se souviennent plus de leurs excellents gouvernements.
    Mitterrand? Jospin? qui qui c'est??? moi futur président je me recueil sur la tombe de beregovoy et c'est tout!

    RépondreSupprimer
  4. Monsieur moijeprésident sait tout, a toujours raison, foule aux pieds nos valeurs et continue de plastronner avec des mots, toujours des mots,
    se gargarise de mots et pendant ce temps, tout va à l'eau.

    Pauvres de nous.

    RépondreSupprimer
  5. Le président Hollande est très con fuyant dans sa politique.Il a perdu le nord,c'est un capitaine qui va faire couler son navire. Amicalement.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):