POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 29 juin 2012

Faut-il islamiser les jours fériés chrétiens ?

Des DRH rêvent de jours fériés déchristianisés 

Les Juifs ne demandaient rien: pourquoi les musulmans ? 
La proposition émane de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines. Elle concerne la suppression de trois fêtes chétiennes: l'Ascension, du lundi de Pentecôte et du 15 août (férié en Belgique, en France, en Italie, au Liban, etc...). 

Faut-il faire de la place aux religions importées ? 
Lobbying de l'ANDRH ? 
Cette association fait une proposition choc consistant déréguler en permettant aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d'autres, à la carte. => L'ANDRH est signataire de la Charte de la diversité en entreprise, un texte d’engagement moral qui incite les entreprises signataires à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs. Il fut proposé par Claude Bébéar et Yazid Sabeg le 22 octobre 2004. 
Yazid Sabeg, homme de réseau et franc-maçon est membre de l'Institut Montaigne. Il fait figure de spécialiste des questions d'intégration et de diversité en France et fut nommé commissaire à la Diversité et à l'Égalité des chances par le président de la République Nicolas Sarkozy. 

L'agression est frontale 
La rhétorique utilisée ne laisse aucune place au doute sur la volonté de provocation de l'ANDRH, puisque sa proposition vise à "banaliser" les trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétiennes et non des moindres: le jeudi de l'Ascension, le lundi de la Pentecôte et l'Assomption. 

La laïcité progresserait-elle en France ? 
Cette proposition relève de la diversité des religions au sein des entreprises, afin de permettre à chacun de choisir qui, une fête musulmane qui, une fête juive. En revanche, les fêtes chrétiennes qui pourraient être " zappées " par les entreprises sont très précisément ciblées: il s'agit du 15 août, du jeudi de d'Ascension et du lundi de la Pentecôte. 

Les jours fériés, facteurs de cohésion sociale, existent déjà 
Au travers d'un accord entreprise par entreprise, ces journées seraient " échangées " contre d'autres. " Six jours fériés existent, souligne pourtant l'ANDRH. Ainsi, lorsque les fêtes religieuses des autres confessions arrivent, les salariés relevant de celles-ci ont tendance à demander des autorisations d'absence au nom de leurs propres convictions." 

Des DRH, juges du religieux 
En vertu de cette proposition, resteraient donc Noël, qui peut correspondre à l'Aid el Kebir, le lundi de Pâques et la Toussaint qui, estime l'ANDRH, revêtent " une forte dimension sociétale ". Les conserver " constitue donc un facteur de cohésion sociale ", insiste l'association dont le raisonnement semble défaillant: avant eux, il était reproché à Noël et Pâques d'être devenus des fêtes commerciales et la Toussaint est en fait détournée de son objet pour célébrer les morts un jour trop tôt. Ces DRH ne savent pas de quoi ils parlent.

Ses intentions dépassent clairement les attributions de l'association 
Aucune étude n'a été produite qui accrédite l'idée que la compétitivité et la productivité s'en trouveraient améliorées. Quant à prétendre que cette mesure accroîtrait le sentiment d'équité relève du fantasme. En clair, l'ANDRH prétend éviter que des fêtes religieuses non chrétiennes ne s'ajoutent au calendrier des fêtes chrétiennes, mais les jours libérés conviendraient-ils aux calendriers religieux nouvellement arrivés. 

Une convergence suspecte entre le PS et l'ANDRH 
Plus largement, elle a demandé, lors de son congrès national ce vendredi matin, l'ouverture d'un débat national sur le positionnement des jours fériés. Présent ce vendredi au congrès, le ministre du Travail, Michel Sapin, a craint que les entreprises n'agissent pas " sur ce sujet avec beaucoup de prudence ". 
Un sujet sur lequel le gouvernement souhaite justement agir, mais à pas comptés.

L'Eglise ménage le pouvoir séculier 
De son côté, Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France a assuré vendredi matin sur Europe 1 que " les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d'un calendrier ". " La République est laïque. C'est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c'est certainement une des sources de paix de la société ", a-t-il insisté, prêt à capituler. 

Mgr Podvin fait peu de cas des rythmes chrétiens 
Est-il disposé à permettre qu'au nom de la diversité le culte des morts soit sacrifié ou déplacé au 15 août, période de grandes migrations ? Outre que l'Ascension du Seigneur n'est pas célébrée n'importe quand, mais quarante jours après Pâques, serait-elle déplacée un quelconque dimanche de février, au nom de la cohésion sociale ? Le culte marial semble d'ailleurs particulièrement ciblé: d'une part, l'Assomption passerait à la trappe, et d'autre part, la suppression du 15 août favoriserait, nous dit-on, la compétitivité et la productivité en plein mois des congés payés... 


Difficile organisation pour les entreprises 
La tentative de suppression du lundi de la Pentecôte pour financer une journée de solidarité envers les personnes âgées, qui connaît un succès relatif, laisse augurer de ce projet... Se pose aussi la question de la difficile organisation de cette mise en place au sein des entreprises. Le Portugal, pourtant pays de forte tradition catholique, a, lui, prévu de supprimer tout bonnement plusieurs jours fériés chrétiens. Le Portugal et le Saint-Siège sont ainsi parvenus à un accord en mai pour la suppression de deux jours fériés religieux à partir de 2013. Il s'agira de la Fête-Dieu, 60 jours après Pâques, dont la " célébration est déplacée au dimanche suivant " et la Toussaint, le 1er novembre.

Ces DRH hallucinés croient être bien inspirés 
En fait, le calendrier musulman (ou calendrier hégirien) est un calendrier lunaire, fondé sur une année de 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun (pour être précis : 29,53059 jours solaires). 
Une année hégirienne est donc plus courte qu’une année grégorienne d’environ onze jours
Ainsi ces DRH introduiraient-t-il encore plus d'instabilité dans le fonctionnement des entreprises. Leur idée est-elle aussi de nous faire passer à la datation en jours juliens ?

Mais les Français rêvent probablement de vivre selon les paramètres du calendrier saoudien d'Umm al-Qura...

6 commentaires :

  1. Nom mais je rêve?????

    Se rendent ils compte de leur c...betise?

    Va t il falloir déclarer sa religion en mairie, à la préfecture, lors de la signature de son contrat de travail, lors de l'établissement de la CI...........et les droits de l'homme alors.................Donc s'ils parlent de ça, c'est qu'il y en a de plus en plus dans les entreprises et que ça pose problème...........

    Je vais vous raconter une petite histoire vraie....il y a 10 ans, j'avais eu une demande pour un traitement de faveurs pendant le ramadan......
    J'avais refusé tous passe-droits.....qu'en est il aujourd'hui....je pense qu'ils ont pris le pouvoir..........

    Et les athées vont il travailler pour les autres.....et les familles ou tous n'ont pas la même religion.....ça arrive

    Ils sont cinglés ou malins......ils n'embauchent que des gens de la même religion, dans le nettoyage, le btp etc.....comme ça moins de remplacement à faire pour pallier aux absences pour le pelerinage .............

    RépondreSupprimer
  2. Nostradamus a prévu le retour de la monarchie. Il ne restera peut-être aux Français que ce seul recours pour préserver la France et son Histoire.

    RépondreSupprimer
  3. Dans un pays dont l'histoire est chrétienne, il a déjà été imposé d'enlever les crucifix de tous les établissements publics, maintenant ils s'attaquent aux jours fériés chrétiens, à quand la suppression de Noël et de Pâques.

    Une anecdote :
    dans une école, il y a quelques années, les enseignants ont arraché le papier aluminium décoré représentant Saint Nicolas, de tous les chocolats en forme du Saint, pour enlever la connotation religieuse.

    Un état laïque qui ne respecte plus rien, c'est quoi ?!?!...

    Bientôt on ne fêtera plus que des fêtes civiles !!!!!
    Plus de baptême à l'église, ni de mariage à l'église, ni bien sûr d'enterrement à l'église.

    NON, NON, NON : NOUS VOULONS RESTER LIBRE.

    DE GARDER LA FOI DE NOS ANCÊTRES, pour ceux qui en ont envie

    DE FÊTER LES ÉVÈNEMENTS IMPORTANTS DE CETTE FOI

    ÉVÈNEMENTS QUI QUELQUE PART CONSTITUENT UN CIMENT POUR LES FRANÇAIS MÊME S'ILS NE PRATIQUENT PLUS.

    Peut-être interdira-t-on la sonnerie des cloches.

    Mais jusqu'où LA LAÏCITÉ AVEUGLE ET STUPIDE VA-T-ELLE ENTRAÎNER CERTAINS

    VEUT-ILS FAVORISER LES MUSULMANS CAR CEUX-LÀ NE SE LAISSERONT RIEN IMPOSER
    ET IL Y EN A QUI ONT CLAMÉ HAUT ET FORT QU'ILS FERONT RÉGNER LEUR RELIGION.

    Cette propension à vouloir imposer leur dictat jusqu'à nos pensées les plus intimes commence à prendre une connotation extrêmement dangereuse

    et nous n'en voulons PAS.

    Nous sommes et resterons des citoyens de FRANCE qui après une révolution sanglante a choisi comme devise fondamentale

    ----------------LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ-----------------------

    Ceux qui veulent une autre révolution fratricide, n'ont qu'à continuer
    avec les bêtises qu'ils émettent, les critiques pour fuir leurs responsabilités ( la faute aux autres), pour diviser les français qui s'ils sont accueillants veulent avant TOUT rester FRANÇAIS, et garder en toute chose leurs spécificités.

    Un exemple de ce que l'on entend au sujet d'un léger progrès relatif au chômage d'une région :
    Un socialo ne peut rien admettre, voila sa façon de mettre son grain de sel :

    "Ça ne va pas mieux, ça va juste un petit peu moins mal"

    IL FAUT ADMETTRE QUE L'ALLEMAGNE A SUE JUSQU'À MAINTENANT GARDER SON ÂME......
    pourquoi pas nous.......

    RépondreSupprimer
  4. Ce matin le discours à la radio a évolué............tout est une histoire de vocabulaire pour faire passer la pastille..........supprimer 3 jours fériés que les salariés pourraient prendre à leur guise...........nuance mais pas dans l'idéologie..........c'est parce qu'il y a de plus en plus de pressions à tous les niveaux....entreprises privées et publics, hopitaux, etc............

    RépondreSupprimer
  5. Mais les pauvres salariés qui ont grâce à ces fêtes des jours de congé en plus, les verront leur passer sous le nez, et s'ils désirent des congés pour ces jours précis, peu importe la raison, seront obligés d'en demander qui leur seront défalqués de leur congés normaux.
    Encore une arnaque, mais ce sont sûrement des DRH socialistes, c'est incroyable.
    Des jours fériés communs à tous les français, c'est tout de même plus appréciable, cela existe depuis si longtemps, c'est une tradition qui fait partie de nos spécificités propres.
    Nous ne sommes tout de même pas des hérétiques.
    Il ne faut tout simplement pas accepter cela, car c'est l'histoire du petit doigt que l'on donne et ensuite la main et ensuite cela ne s'arrête plus et de fil en aiguille jusqu'au iront-ils pour nous berner, nous enlever ce à quoi nous tenons et qui fait partie du ciment des français.
    Il est plus que temps de leur faire comprendre qu'ils s'occupent des problèmes plus sérieux et qu'ils se rendent compte que nous allons sérieusement encore plus regretter ceux qui étaient là avant eux, veulent-ils que les français qui sont des patriotes, qui aiment leur pays, ne veulent pas être des guignols qui s'agitent quand on tire sur leur ficelle.
    Voilà un président moijeprésident, qui vis en concubinage avec une maîtresse (qui si j'ai bien compris n'est pas encore divorcée de son 2ème mari) dont les valeurs sont plus que nulles, qui croit en l'argent, dans le pouvoir de faire n'importe quoi puisqu'il préside avec en plus un gouvernement du même acabit que lui.

    PAUVRE FRANCE ET PAUVRES FRANÇAIS ET FRANÇAISES

    J'ai l'impression qu'ils veulent nous rendre racistes, en tout cas ils font tout ce qu'il faut pour y arriver.

    RépondreSupprimer
  6. "Notre-Dame de Paris", tout un symbole !

    http://lci.tf1.fr/economie/consommation/notre-dame-le-sacre-coeur-et-le-louvre-les-plus-courtises-par-les-7395197.html

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):