POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 8 juin 2012

A la différence du PS, l'UMP ne s'en remet pas aux extrémistes

Législatives: résister à la "tentation" d'alliances avec le FN, dit Juppé 


La majorité socialiste soumise
aux totalitaires de l'extrême gauche,
altermondialiste et communiste


Le maire UMP de Bordeaux , Alain Juppé, a insisté sur son blog sur la nécessité de résister à la "tentation" d'alliances tactiques avec le Front national, qui cherche à "casser l'UMP", pour battre la gauche aux législatives.
"A l'approche des élections, la même tentation revient sur le terrain : pourquoi ne pas faire alliance avec le Front National pour battre la gauche?", observe Alain Juppé, en réponse à l'incompréhension des militants qui ne comprennent pas que le PS puisse accepter le vote des totalitaires de l'extrême gauche communiste.

Estimant que ceux qui accuseraient la direction de l'UMP d'être "coupée des réalités" en refusant une telle option, A. Juppé assure qu'il faut faire passer "les principes avant les considérations tactiques".

"Il y a au moins trois raisons essentielles pour refuser toute alliance avec le Front National"

L'ex-ministre des Affaires étrangères défend "une raison morale", car les "références idéologiques de ce parti ne sont pas les nôtres";  "une raison programmatique" car "sur bien des points, les propositions du FN sont en totale contradiction avec les nôtres" et enfin, "une raison tactique", car "l'objectif du FN n'est pas de faire alliance avec nous, mais de casser l'UMP" et de recomposer la droite.

Alain Juppé souligne ainsi que le Front national est prêt à "assurer la victoire des candidats PS, pour asseoir sa prédominance sur la droite".
L'ancien Premier ministre met en garde: "On n'est pas obligé de tomber dans le piège".

Pour Alain Juppé, les électeurs et les électrices du Front National sont "des Français comme les autres" et il faut donc "les écouter" et "dialoguer pour les convaincre".
Mais "la ligne de l'UMP est claire": "J'appelle tous ceux qui partagent nos valeurs et qui conjuguent attachement à la Nation et engagement humaniste, à tenir bon", face à la menace que représente la direction du FN.



3 commentaires :

  1. Que les électeurs français qui aiment leur pays
    votent dès le premier tour pour l'UMP
    Il y a des gens de droite qui ont voté M. Le Pen au premier tour des dernières élections, j'en connais et je n'ai pas très bien compris leur tactique,
    mais cette fois pas de tergiversations, d'hésitations, de calcul bizarre, voter utile, correctement dès le premier tour, avec votre conscience, car une alliance est impossible, nous ne sommes pas faits pour les compromissions.

    Pas d'abstentionnistes non plus, pas de votes blancs, cela ne sert à rien, vous le savez.

    Nous n'avons pas les valeurs dégradées de la gauche qui a fait campagne avec des alliances en-dessous de tout et continue sans vergogne à compter sur ces gens-là pour gagner et mettre notre si beau pays à genou.

    Nous comptons les uns sur les autres, pour avoir notre mot à dire, grâce aux élections législatives, M. Le Pen fait le jeu de la gauche, ne l'oublions pas.

    RépondreSupprimer
  2. Que les électeurs français qui aiment leur pays
    votent dès le premier tour pour l'UMP
    Il y a des gens de droite qui ont voté M. Le Pen au premier tour des dernières élections, j'en connais et je n'ai pas très bien compris leur tactique,
    mais cette fois pas de tergiversations, d'hésitations, de calcul bizarre, voter utile, correctement dès le premier tour, avec votre conscience, car une alliance est impossible, nous ne sommes pas faits pour les compromissions.

    Pas d'abstentionnistes non plus, pas de votes blancs, cela ne sert à rien, vous le savez.

    Nous n'avons pas les valeurs dégradées de la gauche qui a fait campagne avec des alliances en-dessous de tout et continue sans vergogne à compter sur ces gens-là pour gagner et mettre notre si beau pays à genou.

    Nous comptons les uns sur les autres, pour avoir notre mot à dire, grâce aux élections législatives, M. Le Pen fait le jeu de la gauche, ne l'oublions pas.

    RépondreSupprimer
  3. Bien , pas bien :

    les faux jetons veulent rafler tout ceux qui peuvent voter

    sans états d'âme quand aux qualités humaines très très discutables de ces gens là

    La droite n'a jamais voulu manger de ce pain là, et c'est à son détriment parfois ( votes)

    que tous ceux qui ont les mêmes valeurs que la droite viennent voter pour défendre ces valeurs communes

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):