POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mercredi 18 juillet 2018

Maduro et Obama sur la même ligne raciste à l'encontre des Bleus victorieux du Mondial

Pour Maduro, "c'est l'Afrique qui a gagné la Coupe du monde 2018"

Tandis que selon Obama, les champions ne sont "pas des Gaulois", le président vénézuélien estime que les vainqueurs sont des migrants 

Le  titre des Bleus en Coupe du monde est en réalité une victoire du continent africain, en référence aux origines de plusieurs joueurs, selon le président vénézuélien Nicolás Maduro. "L'équipe de France ressemblait à l'équipe d'Afrique. En vrai, c'est l'Afrique qui a gagné, les immigrants africains qui sont arrivés en France. (...) L'Afrique a tellement été méprisée et, dans ce Mondial, la France gagne grâce aux joueurs africains ou fils d'Africains", a déclaré le chef de l'Etat marxiste-léniniste lors d'une intervention télévisée. Ancien garde du corps et syndicaliste illettré, Maduro est membre du 'Mouvement Cinquième République' créé par l'ancien président bolivarien du pays, le dictateur Hugo Chávez (1954-2013).
Le 8 août 2017, douze pays d'Amérique condamnent une "rupture de l'ordre démocratique" au Venezuela: l'Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala refusent de reconnaître l'Assemblée constituante. De son côté, l’ONU condamne de nouveau un « usage excessif de la force", accusant les forces de sécurité vénézuéliennes d’avoir causé la mort d’au moins 73 manifestants antigouvernementaux et des groupes armés pro gouvernementaux circulant à moto avec des armes à feu d'en avoir tué une trentaine d'autres. Pour Le Monde, "avec le coup de force mené par une Constituante chaviste contre l’Assemblée nationale, Nicolas Maduro parachève son contrôle du pays. […] Le Venezuela s’enfonce dans la dictature".
Maduro est égaré par son idéologie anti-colonialiste et anti-impérialiste
Résultat de recherche d'images pour "roi de france et domestique noir"
Soutien des régimes libyen de Mouammar Kadhafi jusqu'au bout, et du Syrien Bachar el-Assad, celui qu'Hugo Chávez décrivit comme "un révolutionnaire à part entière" a jeté en prison 12.000 opposants politiques, dont ...des enfants.

"Halte au racisme en Europe contre les peuples africains, halte à la discrimination contre les migrants. Je souhaite que la France et l'Europe réalisent que nous, ceux du Sud, les Africains, les Latino-Américains, nous avons aussi de la valeur et du pouvoir", a-t-il ajouté. Or, quatorze des vingt-trois joueurs de l'équipe de France qui a battu la Croatie dimanche à Moscou en finale du Mondial de football ont des origines africaines. 

Ils ne sont pas pour autant animistes ou musulmans. Ils s'appellent Samuel ou Presnel, Steve ou Kylian, Benjamin, Blaise, Paul, Thomas ou Corentin...
Et puis le Venezuela a des rapports vénaux avec le Sénégal : le pays africain envisageait de disputer un match amical devant son public à Dakar avant la Coupe du Monde. Les Lions de la Teranga avaient pris contact avec le Venezuela. Mais les exigences des sud-américains, dont un cachet de 400.000 €, ont vite calmé les ardeurs de l'ami africain…

Résultat de recherche d'images pour "Tintin au Congo sorcier"
En rappelant le passé colonial de l'Hexagone et de l'Europe, Nicolás Maduro s'est obnubilé sur l'apport des migrants, tout en demandant à ce que cette victoire mette fin au racisme et à la discrimination contre "l'hémisphère sud". Le président a aussi demandé à la France et à toute l'Europe que, après cette deuxième étoile tricolore, cessent le "racisme" et la "discrimination" contre les immigrants africains et latino-américains.
Il n'est pas venu à l'esprit de Maduro, qui continue d'établir des distinctions de 'races', que ces Africains ont été formés en France et qu'ils ont choisi des clubs de "l'hémisphère nord".

Maduro et Obama confisquent à Macron la victoire qu'il s'est appropriée

Macron reste impassible à leurs attaques racistes contre ses ressortissants.  
Tandis que Nicolás Maduro félicite Vladimir Poutine pour l'organisation de cette Coupe du monde, "la meilleure de l'histoire", le Vénézuélien n'a pas un mot de félicitation pour la France. "Le président vénézuélien entretient des relations tendues avec son homologue français Emmanuel Macron, lequel l'a accusé d'avoir installé une "dictature" et ne reconnaît pas sa réélection du 20 mai. 

Il aura fallu que ce soit Jean-Christophe Lagarde, qui réagisse à défaut de Macron aux propos racistes de Nicolás MaduroCe matin, sur France Inter, le député et président de l'UDI  a expliqué qu'il va porter plainte contre le président vénézuélien, ajoutant : "Monsieur Maduro ne connaît pas la France et j'ai envie de lui dire on t'emmerde."

Comment Macron qui ne veut plus de "distinctions de races" en France peut-il tolérer plus longtemps les attaques racistes contre les binationaux français ? 
Admet-il être un 'négrier' ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):