POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

samedi 28 juin 2014

Gay Pride: les militants s'en prennent à Hidalgo et aux hypocrites du PS

Impatience des gays: plus que deux ans pour avoir tout, mariage et PA

Les lesbiennes comptent sur une sympathisante: Anne Hidalgo


Elles trépignent, pancartes en main, réclamant la PMA pour toutes les femmes, des drapeaux arc-en-ciel et de la musique: la Gay Pride a débuté samedi à Paris dans une ambiance aussi revendicative que festive, sous une pluie battante.
La Marche des fiertés 2013 s'était déjà choisie un mot d'ordre "offensif" mais elle reste revendicative en 2014deux mois après le vote de la loi sur le mariage entre personnes du même sexe. 

"Allons au bout de l'égalité !" 

"La France a enfin repris le chemin de l'égalité, se félicite l'Inter-LGBT (lesbienne, gay, bi et trans), mais la marche ne s'est pas cantonnée à la célébration de la loi. Le législateur doit tenir l'ensemble des engagements que le candidat Hollande a pris pendant la campagne présidentielle: ouverture de la PMA à toutes, lutte contre les discriminations et droits des transsexuels, il y a encore beaucoup à faire."

La maire de Paris Anne Hidalgo a été légèrement chahutée par une poignée de femmes, venues manifester leur colère.

Marche des fiertés 2013,
avec Delanoë et Hidalgo
"A coup de "PS dégage", ces militantes lesbiennes ont dénoncé la présence de socialistes dans le carré de tête de la manifestation
Pour elles, "ces élus PS appartiennent à un gouvernement hypocrite, qui refuse de légaliser la GPA (gestation pour autrui) et la PMA (procréation médicalement assistée)".

Gay Pride à Paris : Anne Hidalgo chahutée dans le cortège par leparisien



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):