POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

vendredi 27 septembre 2013

Pierre Bergé (PS) pour la suppression de "toutes les fêtes chrétiennes"

Au profit de fêtes ...musulmanes ! 

Le milliardaire socialiste Pierre Bergé a plaidé jeudi pour la "suppression de toutes les fêtes chrétiennes" 
au nom de la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Des propos qui font écho aux récentes déclarations d'un membre de l'observatoire de la laïcité et de Jacques Attali qui souhaitent les remettre en cause. Un nouveau débat  se dessine à la veille des municipales. 

Pour Bergé, faut-il rétablir les Bacchanales ?

L'homme d'affaires a estimé que la France vit "sous le régime de la séparation des églises et de l'État. Nous ne sommes pas que des catholiques ou protestants chrétiens en France, a-t-il argumenté jeudi, au micro de RTL. 
Il y a une majorité, selon lui, une grande partie de musulmans. Il y a beaucoup d'autres religions. Pourquoi en effet ne pas en tenir compte ? Je préférerais qu'on soit laïcs jusqu'au bout et qu'à l'exception de Noël, qui est devenu une fête chrétienne et qui était une fête païenne, on supprime toutes les autres. L'Assomption, la Pentecôte, Pâques." 

L'argent confère plus de la visibilité que de lisibilité
"Ce sont des fêtes commerciales, mais elles restent chrétiennes", a-t-il argumenté. Bergé pensait-il à l'Ascension et à la Pentecôte ou se livre-t-il à tous les amalgames malveillants ?

Il n'est pas élu, mais il enjoint la France à avoir du "courage" et d'aller "jusqu'au bout".
"Les religions existent, les églises existent. Je trouve normal qu'elles existent, ainsi que les mosquées [sauf les synagogues?], a-t-il continué, mais c'est incroyable que l'on soit dans ce régime où il y a des fêtes tous les 15 jours et que ce soit des fêtes chrétiennes." Il a connu le temps récent des grèves tous les mois sans en être chiffonné !  

Et de conclure, "moi, ma proposition, c'est plus de fêtes chrétiennes, plus de fêtes religieuses du tout".
Et au calendrier révolutionnaire ?

S'il était né le 14 novembre 1793, il serait de brumaire et tirait son nom "des brumes basses d'octobre à novembre".


Les exemples de fiel sont légion dans les tweets de Bergé




Une provocation qui n'a pas manqué de faire réagir sur Twitter 

L'impudent n'est pas socialiste pour rien:


Des attaques concertées


"On doit remplacer deux fêtes chrétiennes par Yom Kippour et l’Aïd." 
Ces propos radicaux tenus dans un entretien avec Challenges (groupe Le Nouvel Observateur et sanisettes de Claude Perdriel, élevé par une juive proche de sa famillece ...vendredi sont ceux de l'anthropologue Dounia Bouzar (pour Dominique Amina: Dounia est un condensé de ses origines marocaines, algériennes, italiennes et corses), nommée dimanche dernier par Jean-Marc Ayrault à l'Observatoire de la laïcité, créé en 2007 et dont le premier président est Jean-Louis Bianco (PS), depuis février 2013. 
Elle a siégé au Conseil français du culte musulman de 2003 à 2005, mais démissionna, accusant le Conseil de ne pas assez agir sur les questions de fond. Bien qu’élevée dans un milieu intellectuel non religieux, elle s'est convertie à l’islam à l’âge de 27 ans, alors qu'elle travaillait comme éducatrice au sein de la Protection judiciaire de la jeunesse. Elle a publié sir l'islam des banlieues et sur les Français de confession musulmane.
Dans un entretien à Challenges cette semaine, elle s'est dite favorable à la suppression de deux jours fériés chrétiens pour être remplacés par l'Aïd et Kippour.

Atalli, à gauche, face à Mitterrand,
les Segollande en arrière plan
En février dernier, Jacques Attali avait lui aussi plaidé pour des mesures du même ordre : "Il convient […] d’enlever de notre société laïque les derniers restes de ses désignations d’origine religieuse. Par exemple, les jours fériés ne devraient être que laïcs, tels le 1er janvier, le 1er Mai, le 14 juillet et le 11 novembre. Les autres, dont les noms conservent encore une connotation religieuse (la Toussaint, Noel, Pâques, l’Ascension, la Pentecôte, l’Assomption) devraient se voir attribuer des noms laïcs ("fête des enfants" pour Noel et "fête de la liberté" pour Pâques) ou être considérés comme des fêtes religieuses, que les citoyens pourraient choisir comme jours fériés, parmi d’autres jours fériés pour d’autres fêtes religieuses (Kippour, l’Aïd, l’anniversaire du Dalai Lama). "Il parlait alors d'une "mesure de salut public". 


"Vous me direz, si une bombe explose sur les Champs à cause de #laManifPourTous c'est pas moi qui vais pleurer", écrivit le vieillard indigne.

L
e 16 décembre 2012 au sujet de la gestation pour autrui (GPA), l'ancien compagnon d'Yves Saint-Laurent avait déclenché une première controverse en marge d'une manifestation favorable au mariage homo. Dans un entretien accordé au Figaro.fr, Pierre Bergé avait en effet déclaré : "Louer son ventre pour faire un bébé ou louer ses bras, quelle différence ? C'est faire un distingo qui est choquant".

Un tweet du Bergé galeux, suite à la publication par Le Monde d'un manifeste de la Manif pour Tous:

Et pour info




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):