POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

dimanche 4 février 2018

Patrimoine : Hulot a-t-il voulu frauder le fisc ?

Bercy, j'ai rétréci la villa de Corse...

Phobie administrative, pouvoirs surnaturels ou tromperie ?

Par un tour de passe-passe, Nicolas Hulot a réduit la surface et la valeur de sa maison corse.
Dans sa déclaration de patrimoine, publiée en décembre dernier par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), le ministre de la Transition écologique a assuré être le propriétaire d’une villa de 334 mètres carrés sur l’île de Beauté, implantée sur un terrain de 3 hectares, sur le littoral. Sa valeur était alors estimée à 1.050.000 euros.

Or, le ministre avait oublié qu'il avait mis cette villa en vente par l’intermédiaire de Sotheby’s à l’été 2016. L’annonce vantait alors une "propriété exceptionnelle de 3,5 hectares" offrant "un panoramique unique et privilégié sur les aiguilles de Bavella", ainsi qu’une villa "construite en pierre de taille et en red cedar" de "350 mètres carrés habitables et 150 mètres carrés de dépendances"
L’agence immobilière de luxe espérait alors vendre le bien entre 2 et 5 millions d’euros.

Qu’est-ce qui a fait que la propriété soit dévaluée entre l’été 2016 et l’hiver 2017 ? 

Image associée
Nicolas Hulot aurait-il cherché à minorer son patrimoine ? 
"Le prix conseillé par l’agence était stratosphérique. J’ai fait procéder à une expertise, qui a conclu à une valeur inférieure", a raconté le ministre d'Etat de Macron. 

L'expertise est-elle fiable ou de complaisance ?
Elle aurait en effet conclu, en août 2016, que la surface de bâti ne dépassait pas 300 mètres carrés et le terrain 2,6 hectares, soit beaucoup moins que les surfaces indiquées dans la déclaration de patrimoine. Hulot aurait-il donc surévalué son bien ?
"Un champ n’appartenant pas à Nicolas Hulot est imbriqué dans la propriété, ce qui explique sans doute ces différences de métrage”, a soutenu Me Laffont, avocate du ministre.
Ces explications fluctuantes  semblent avoir convaincu la HATVP qui n’a pas fait de remontrances au ministre sur ce bien immobilier. 

Nicolas Hulot est aussi propriétaire, en partie, de plusieurs autres biens immobiliers. 
Résultat de recherche d'images pour "hulot nicolas"
Une maison de 240 mètres carrés en Ille-et-Vilaine, ainsi que trois biens en Haute-Savoie : deux maisons, de 116 mètres carrés et 180 mètres carrés, et un appartement de 48 mètres carrés. Les biens savoyards du sexagénaire, d’une valeur cumulée de 157.000 euros, ont d’ailleurs fait l’objet d’échanges avec la HATVP car il les avait omis dans la première version de sa déclaration.

Nicolas Hulot affirme au Journal du Dimanche qu'il "roule en électrique 95 % de son temps", en BMW électrique en Bretagne et en scooter électrique à Paris. Mais pour les 5% restants, Nicolas Hulot déclare posséder neuf véhicules à moteur, dont un bateau, un scooter électrique, une moto et six voitures, qui ne rentrent pas toutes dans la catégorie des véhicules propres... Cela pour un total de 105.000 euros, dont 83.000 euros pour les seules voitures
La polémique est retombée et l'écologiste vertueux de Macron est toujours au gouvernement...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):