POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

Ce blog est actuellement soumis à des difficultés "techniques" inédites en dix ans:
elles laissent augurer sa disparition prochaine,
"à l'insu de son plein gré"...

Accessoirement, grâce à la complicité active de quelques fidèles, je constate que
tous les articles comportant le mot 'Macron' en titre sont bloqués au compteur !

mardi 27 février 2018

Salon de l'agriculture : "C'est un monde qu'Emmanuel Macron méprise", dénonce Laurent Wauquiez

Le président de LR reproche au chef de l'État de ne "pas comprendre" le milieu agricole : ce "n'est pas juste un secteur économique".

Pour  effacer son image de président des villes, il aurait suffi, selon Macron, de battre le record de présence pour un président de la République.

Visite paisible du président des Républicains
au SIA, apaisé depuis samedi
Emmanuel Macron avait annoncé qu'il était venu pour "engueuler" les agriculteurs. Il s'est imaginé qu'il pourrait à la fois redresser son image et être plus convaincant en passant 12 heures et demie samedi 24 février pour l'ouvertureEt, chaque année, les politiques attendent qu'il ait effectué son passage au Salon international de l'agriculture (SIA) pour s'y presser. A l'exception, cette année, de Nicolas Hulot.

Laurent Wauquiez a prévu lui d'y passer deux journées entières mardi 27 et mercredi 28 février. L'occasion pour le président de LR de manifester sa volonté d'être le défenseur du monde agricole, un milieu que le président de la République "ne comprend pas," selon lui qui est un élu du monde rural : il était député-maire du Puy-en-Velay (mars 2008-janvier 2016) dans le département de la Haute-Loire, au centre de la France, où sa mère est toujours mire d'un village.


"Je suis là pour témoigner de ma solidarité aux agriculteurs. C'est un monde que je connais bien, c'est le monde de mon département et de ma région. Je défends le modèle français, fait avec des exploitations familiales, des gens qui travaillent dur, qui veulent juste pouvoir vivre du fruit de leur travail", a déclaré le président d'Auvergne-Rhône-Alpes, présent dès 8h30 Porte de Versailles.

"Ce monde-là, Emmanuel Macron ne le comprend pas. Il ne l'écoute pas. C'est un monde qu'il méprise", a-t-il souligné. à propos des sentiments profonds de l'ex- banquier. 



"Combien de fois, depuis qu'il est président de la République, il est venu sur une exploitation agricole ? Moi, tous les mois, je vais échanger et discuter avec des agriculteurs". Car "il y a quelque chose qu'il (M. Macron) n'a pas compris : l'agriculture en France n'est pas juste un secteur économique. C'est une part de la culture française, et c'est ça qu'il faut défendre".


Wauquiez a rappelé au Salon de l'agriculture que 
Macron a pris les agriculteurs à rebrousse-poil : 
le président avait annoncé qu'il voulait "engueuler" les agriculteurs (BFMTV)


L. Wauquiez a demandé que "le président de la République s'engage à ce que le budget européen de l'agriculture ne baisse pas"
Il a aussi estimé que ce serait "une folie de signer ce traité (de libre-échange) du Mercosur qui va faire entrer des produits d'Amérique Latine dans des conditions qui ne sont pas acceptables" (notamment des viandes aux hormones), et alors qu'"on a ici la chance d'avoir des gens qui font des produits extraordinaires". 

Le patron de LR a en revanche refusé de répondre à Alain Juppé, qui a vivement répliqué lundi 26 février à ses révélations sur son endettement des finances locales à Bordeaux. "C'est à vous que je vais parler cash : je suis ici au salon de l'agriculture pour parler des agriculteurs. Et si jamais ça ne vous intéresse pas, ce que je peux parfaitement comprendre, a-t-il expliqué aux journalistes demandeurs de polémiques, ben, faut pas venir au salon de l'agriculture"...

1 commentaire :

  1. Et les syndicats agricoles de gauche (notamment la Confédération paysanne, radicale) n'étaient pas là pour faire du barouf ?

    RépondreSupprimer

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):